Les dinosaures perdus par leurs oeufs

  • A
  • A
Les dinosaures perdus par leurs oeufs
Les dinosaures victimes de leur système de reproduction ?
Partagez sur :

La disparition des dinosaures ne s'expliquerait pas uniquement par les cataclysmes naturels.

L'histoire des dinosaures tuée dans l'oeuf ? Voilà des décennies que des chercheurs spéculent sur le mystère de la disparition subite de ces animaux fascinants, il y a 65 millions d'années. Mercredi, dans la revue Biology Letters de la Royal Society britannique, une équipe scientifique suisso-britannique a une nouvelle thèse, des plus convaincantes : d'après eux, les ovipares auraient été pénalisés... par leur système de reproduction.

Les "petits" oeufs des grands dinosaures

Rien à voir avec la vieille hypothèse, peu convaincante selon laquelle les petits mammifères auraient mangé les oeufs des grands dinosaures...

Pour aboutir à cette thèse, Marcus Clauss et Daryl Codron, de l'Université de Zürich, et leurs collègues de la Société Zoologique de Londresont pris en compte les théories les plus crédibles actuellement pour expliquer la disparition brutale des dinosaures, à savoir les cataclysmes naturels.

Mais les chercheurs proposent une explication supplémentaire : ils démontrent, grâce à une modélisation, comment les dinosaures, animaux ovipares, ont été pénalisés, au moment de ces cataclysmes, par leur stratégie de reproduction par rapport aux mammifères, vivipares.

Naître à 2 kilos pour atteindre 30 tonnes

Parce que les oeufs sont forcément limités en taille - plus l'oeuf est grand, plus sa coquille devrait être épaisse, mais elle doit aussi laisser passer l'oxygène - les grands dinosaures avaient proportionnellement de tout petits bébés.

"Ils démarraient tous entre deux et dix kilos. Mais pour arriver à peser au final 30 ou 50 tonnes, ils avaient de nombreux stades de croissance à franchir", a expliqué Marcus Clauss. Ces jeunes dinosaures, avant d'atteindre leur taille adulte, occupaient dans l'écosystème les positions d'espèces plus petites, mangeant en particulier la même nourriture. Tandis que les mammifères naissent généralement déjà assez grands et se nourrissent d'abord du lait de leur mère.

Selon les chercheurs, les espèces de dinosaures de petite ou moyenne taille ont fini par entrer en concurrence avec les mammifères.

S'envoler ou s'éteindre

"Cela n'a pas posé de problème pendant 150 millions d'années", a relevé Marcus Clauss. "Mais dès lors que quelque chose s'est produit qui a balayé les espèces de grande taille, s'il n'y avait pas d'espèces de petite taille, c'est tout le groupe qui a disparu", a-t-il ajouté.

Seuls les dinosaures de petite taille qui avaient conquis de nouvelles niches en prenant leur envol ont survécu à cette extinction... devenant des oiseaux.

"La question qui hante de nombreuses personnes, moi y compris, c'est pourquoi les mammifères ont survécu et pas les dinosaures. Je pense que nous avons une très bonne réponse à cette question", se félicite Marcus Clauss.