Les détails de la détention de DSK à Rikers Island

  • A
  • A
Les détails de la détention de DSK à Rikers Island
La demande de libération sous caution de Dominique Strauss-Kahn a été rejetée lundi. Il restera donc en prison jusqu’à vendredi au moins.@ GoogleMap
Partagez sur :

Il a été placé lundi dans une cellule individuelle de cette prison new-yorkaise située sur une île.

La demande de libération sous caution de Dominique Strauss-Kahn a été rejetée lundi. Il restera donc en prison jusqu’à vendredi au moins. Europe1.fr vous détaille les conditions de sa détention.

Où est-il détenu ? DSK est incarcéré à la prison de Rikers Island, à New York, sur une île de l'East River, au nord du quartier du Queens, au large de l'aéroport La Guardia.

A quoi ressemble Rikers Island ? Il s'agit d'une prison grande comme la moitié de Central Park. Elle occupe toute l'île. Elle abrite 10 des 15 centres de détention à New York, indique l'administration pénitentiaire de New York sur son site Internet. Selon plusieurs sites dédiés aux prisons américaines, elle accueille dans des bâtiments de tailles variables entre 13.000 et 14.000 détenus, ce qui en fait l'un des plus grands centres de détention au monde. Elle peut détenir jusqu'à 17.000 détenus, selon l'administration pénitentiaire. Rikers Island tout comme le complexe pénitentiaire attaché au palais de justice de Manhattan, connu sur le surnom de "The Tombs", sont des endroits dangereux et bruyants. "Ces endroits sont surpeuplés et la nourriture y est horrible. Il existe un véritable danger pour les personnes célèbres de s'y faire agresser", a expliqué Gerald Lefcourt, avocat de renom. "Il y a de nombreuses portes à barreaux, très lourdes, qui font du bruit chaque fois qu'on les ouvre ou qu'on les ferme", a ajouté Lefcourt.

Où est détenu DSK sur le site ? Yves Alexandre est français. Il a été l’un des fournisseurs de charriots repas de la prison de Rikers Island où se trouve Dominique Strauss-Kahn. "C’est gigantesque, c’est une ville ! Vous avez plusieurs bâtiments en étoile et d’immenses réfectoires", a décrit le Français, mardi soir sur Europe 1. "Il y a aussi un petit bâtiment au centre de l’île qui est le quartier d’isolement où se trouve aussi l’infirmerie", a-t-il ajouté. C’est dans cette infirmerie qu’a été admis Dominique Strauss Kahn afin de reprendre des forces après une garde à vue éprouvante. "La prison est entourée de barbelés, mais quand vous discutez avec les gardiens, ils vous disent qu’ils sont inutiles puisque les rares tentatives qui ont eu lieu se sont toutes soldées par des cadavres retrouvés emportés par les courants très forts qui passent dans la zone", a-t-il précisé.

Qu'en est-il de sa cellule ? Dominique Strauss-Kahn a été installé dans le West Facility, la plus petite des dix unités, qui est spécialisé dans la détention de prisonniers souffrant de maladies transmissibles, un quartier un peu à l'écart où ne sont détenus que 25 prisonniers et qui a connu quelques célébrités, des rappeurs notamment. Un traitement contraire à la procédure classique : les détenus sont traditionnellement plusieurs par cellule en attendant leur jugement. "C’est une affaire sensible, et nous avons eu peur pour sa sécurité", a expliqué à Europe 1 l’un des responsables de la prison individuelle.

A quoi a-t-il droit en prison ? Dominique Strauss-Kahn a droit à plusieurs promenades dans la journée, pendant lesquelles il ne sera pas en contact avec d’autres détenus. DSK vivra complètement à l'écart de la trentaine de détenus de ce centre, notamment au moment des activités physiques ou pour se rendre dans la salle commune de télévision. Il est possible que Dominique Strauss-Kahn puisse disposer de livres et accéder à la lecture de la presse chaque jour.

Il sera également escorté à chacun de ses déplacements pour des raisons de sécurité. Dans cette cellule individuelle, DSK peut recevoir sa famille. Aucun risque de voir des photos de Dominique Strauss-Kahn avec un uniforme de prisonnier, réservé aux détenus déjà condamnés. Ce dernier peut donc garder ses propres vêtements.

A quel type de repas a-t-il droit ? Côté repas, pas de traitement de faveur pour le détenu Strauss-Kahn, selon les informations obtenues par Europe 1. Son premier repas a été un sandwich à la dinde, nous a confié un gardien. Au menu de son petit-déjeuner mardi : des fruits, des céréales, et du pain complet, préparé par des détenus de Rikers Island. Et à midi, ce sera du chili végétarien, accompagné de haricots verts.

>> Retrouvez toutes les dernières informations sur l'affaire DSK en cliquant ici.