Les dessous des photos de Kim Jong-Un

  • A
  • A
Les dessous des photos de Kim Jong-Un
@ Reuters
Partagez sur :

Ne pouvant pas entrer en Corée du Nord, la presse doit faire avec les images envoyées par le régime.

Kim Jong-un dans un parc d'attraction, Kim Jong-un avec des enfants, Kim Jong-un avec sa femme. Alors qu'il était jusqu'à présent presque impossible de trouver une photo du nouveau leader nord-coréen, les images s'accumulent depuis quelques semaines. En Corée-du-Nord, qui est l'un des pays les plus fermés du monde, cette multiplication des photos du dirigeant nord-coréen semble résulter d'une stratégie de communication bien orchestrée par les autorités du pays. Le régime communiste interdit en effet l'accès aux pays aux journalistes étrangers, l'agence officielle nord-coréenne est donc le seul canal de diffusion des images.

Des photos difficiles à contextualiser

Toutes les photos de Kim Jong-un sont prises par l'agence officielle nord-coréenne (KCNA) qui les envoie ensuite à son entreprise basée au Japon, Korean News Service (KNS), rapporte un billet de blog de l'AFP. Là, les clichés sont transmis aux services photos des agences de presse, comme l'AFP. Le hic : les journalistes rencontrent de grandes difficultés pour dater et conceptualiser les images.

03.08-kim-jong-un-parc-9306

Difficile par exemple de légender les photos de Kim Jong-un et de son épouse lors d'une visite dans un parc d'attraction. Suivant les clichés, la femme du leader communiste ne porte pas les mêmes vêtements alors que sur une vidéo officielle de la télévision, elle reste toujours habillée de la même manière. "La Corée du Nord est un pays mystérieux (…) Est-ce que la femme de Kim s'est changée pendant la visite ? Est-ce que la visite a duré deux jours ? Impossible de savoir", explique Yoshikazu Tsuno, responsable du service photo de l’AFP Tokyo.

03.08-jim-parc-2-930620

Plusieurs crédits pour une même photo

03.08-couple-kim-930620
L'autre fait troublant remonte au 5 juillet dernier, lorsque que l'épouse Kim Jong-un est apparue à son bras sur plusieurs photos. A l'époque personne ne savait de qui il s'agissait. Quelques jours plus tard, quand l'agence officielle nord-coréenne a confirmé qu'il s'agissait de l'épouse de Kim Jong-un, les agences de presse ont ajouté son nom sur les légendes des clichés. Par la suite, la jeune femme est apparue à un étrange spectacle où figuraient Mickey Mouse et autres personnages de Walt Disney, un des symboles des Etats-Unis, pays honni en Corée du Nord.

Si les photos du régime communiste manquent généralement de contexte elles sont aussi surprenantes. On retiendra notamment celle où Kim Jong-un apparaît entouré d'écoliers nord-coréens hystériques pendant les festivités du 66ème anniversaire de l'Union des enfants coréens.

Par précaution, le service photo de l'AFP préfère donc légender ses photos en les créditant : "AFP / KCNA via KNS". En contrepartie de l'envoie de photo, l'agence de presse française verse un abonnement tous les mois à KNS qui envoie les clichés par mail. Les images transitent toutes par la Chine ou le Japon. Jamais par la Corée du Sud où les habitants ont interdiction de visionner la propagande du Nord.