Les coulisses de l'intronisation du pape

  • A
  • A
Les coulisses de l'intronisation du pape
Le pape François célèbrera sa messe d'installation mardi matin.@ Reuters
Partagez sur :

ZOOM - Europe1.fr vous dit tout sur la messe d'installation qui aura lieu mardi matin.

L'info. C'est mardi matin qu'aura lieu la messe qui marquera officiellement le début du pontificat du pape François, successeur de Benoît XVI. La date n'a pas été choisie au hasard puisqu'il s'agit du jour de la Saint Joseph, le saint patron de l'Eglise catholique. Cette célébration extraordinaire se tiendra en présence de nombreuses têtes couronnées, chefs d’État et de gouvernement et à laquelle doivent assister un million de fidèles.

16.03 pape françois 930x620

© Reuters

Une organisation minutée. Avant le début de la messe, vers 9 heures le pape fera le tour de la place Saint-Pierre en "papamobile", ou en jeep, pour saluer les fidèles. Une fois revêtu de ses vêtements liturgiques, François ira se recueillir sur la tombe de Pierre, le fondateur de l'Eglise, accompagné d'une dizaine de prélats, cardinaux et patriarches de l'Eglise catholique orientale.

Le pape se verra ensuite remettre le pallium, bande d'étoffe se portant sur la chasuble, et l'anneau du pêcheur, symboles de son pouvoir pontifical. A 9h30, le nouveau pape, qui a choisi son nom en référence à Saint-François d'Assise, commencera à célébrer sa messe d'installation. Quelque 180 prélats concélébreront la messe, qui devrait durer deux heures.

Les particularités. L'Evangile sera chanté en grec, pour rappeler que "l'Eglise est à la fois d'Orient et d'Occident", a souligné le porte-parole du Vatican, le père Federico Lombardi. Puis le pape prononcera une homélie écrite à l'avance, sur laquelle il devrait improviser.

place st-pierre, vatican

© CAPTURE D'ECRAN BFMTV

Pas de pagaille. Environ un million de fidèles sont attendus sur la place Saint-Pierre pour assister à cette messe exceptionnelle. Le Vatican n'a pas prévu de tickets pour éviter la pagaille mais a divisé la place en plusieurs secteurs. L'un sera réservé aux ecclésiastiques, un autre aux malades et aux handicapés, un autre encore aux délégations officielles.

Des Argentins peu nombreux ? Le pape François a donné pour consigne à ses compatriotes argentins de renoncer à entreprendre un voyage long et coûteux à Rome pour assister à sa messe d'intronisation. Selon le père Federico Lombardi, porte-parole du Vatican, le pape leur a demandé de verser l'argent du voyage à des oeuvres caritatives.

Le pape argentin avait des compatriotes place Saint Pierre...

© REUTERS

31 chefs d'Etat et des polémiques. A la fin de la messe, le pape François recevra le salut des 132 délégations étrangères. 31 chefs d'Etat seront présents, tout comme onze chefs de gouvernement et trois représentants de familles royales. Le Vatican accueillera en outre 33 délégations des autres Eglises, ainsi qu'une importante délégation juive de 16 membres, une délégation musulmane et d'autres plus petites délégations des autres religions.

Mais la présence de certains chefs d'Etat fait grincer des dents. Ainsi, le président zimbabwéen, Robert Mugabe, plus vieux chef d'État africain et fervent catholique, accusé au passage de nombreuses violations des droits de l'homme dans son pays et interdit sur le sol européen, devrait être présent mardi.

La venue du président taïwanais, Ma Ying-jeou, a également déjà suscité le courroux de Pékin qui ne reconnaît pas l'existence de Taïwan. Pour désamorcer les polémiques, le Vatican a rappelé, par la voix de son porte-parole, le père Lombardi, que "tous ceux qui veulent venir sont bienvenus".