Les coquetteries de Netanyahou

  • A
  • A
Les coquetteries de Netanyahou
@ REUTERS
Partagez sur :

Les dépenses en maquillage du dirigeant israélien font la Une. Il n’est pas le premier.

Le quotidien israélien Haaretz a révélé jeudi que le Premier ministre Benjamin Netanyahou ne faisait pas dans la demi-mesure en matière de maquillage. Son budget s'élève en effet à 20.000 euros par an et il va lancer un appel d'offres pour recruter une troisième professionnelle chargée de lui donner bonne mine. Une nouvelle que n’a pas manqué de critiquer l’opposition.
Pour sa défense le cabinet a fait valoir que l’enveloppe ne serait finalement pas entièrement dépensée. Et que Netanyahou n’était pas le premier homme politique à piquer un fard à ce sujet.

Silvio Berlusconi champion

Lifting, implant capillaire, maquillage ou foulard. A 73 ans, le président du Conseil italien Silvio Berlusconi a recours à tous les stratagèmes pour se rajeunir et séduire. Des recettes connues des Italiens. En décembre dernier, le chef du gouvernement italien avait été hospitalisé pour deux dents cassées, une fracture au nez et une lèvre fendue suite à une agression lors d’un meeting. Mais peu d’images avaient filtré…

Blair et Brown, deux styles

Outre Manche, la bonne mine de Tony Blair avait fait l’objet d’une question au Parlement britannique en 2005. Les services du chef du gouvernement avaient alors expliqué qu’il avait dépensé plus de 1.800 livres (2.200 euros) pour des produits de maquillage et des esthéticiennes depuis son élection en 1997. Des dépenses qui avaient augmenté avec la campagne pour les élections législatives. Beaucoup de commentateurs politiques avaient remarqué le teint bizarrement orangé de Tony Blair. Il avait assuré avoir bronzé dans son jardin en plein mois d’avril.
Pourtant plus austère, son successeur Gordon Brown s’était fait remarquer au tout début de son mandat. Le tout nouveau Premier ministre avait oublié son maquillage dans un taxi. Les produits étaient accompagnés d'explications détaillant les étapes du maquillage. Des produits basiques simplement destinés à l’éclairage des plateaux de télévision.