Les conservateurs n'ont pas la majorité

  • A
  • A
Les conservateurs n'ont pas la majorité
@ REUTERS
Partagez sur :

Les Tories ont obtenu 306 sièges, contre 258 aux travaillistes et 57 aux Lib Dems.

Le Parti conservateur de David Cameron a remporté les élections législatives britanniques, en recueillant le plus de voix et les plus de sièges. Mais il n'a pas obtenu la majorité absolue des sièges aux Communes, ce qui ouvre en Grande-Bretagne une période d'incertitude institutionnelle.

Selon les résultats définitifs, le Parti conservateur a obtenu 306 élus à la chambre des Communes, contre 258 pour le Parti travailliste du Premier ministre sortant Gordon Brown.

Les Libéraux-démocrates de Nick Clegg, qui espéraient venir jouer les trouble-fêtes, ne décrochent que 57 sièges.

Les Lib dems à la peine

Les Libéraux-démocrates avaient pourtant effectué une percée dans les sondages pendant la campagne grâce à la popularité de leur chef Nick Clegg. "Ça a été de toute évidence une nuit décevante pour les Libéraux-démocrates. Nous n'avons simplement pas accompli ce que nous espérions", a analysé Nick Clegg.

Aucun parti n'a atteint la majorité absolue fixée à 326 sièges. La Grande-Bretagne se retrouve donc dans la configuration dite du Parlement suspendu, ou "hung parliament". Ce scénario est très rare dans ce pays où le système électoral favorise le bipartisme. Le dernier Parlement suspendu remonte à 1974. Les tractations ne font donc que commencer.

Une très forte participation

L'incertitude à la sortie des urnes ne doit cependant pas masquer la très forte participation qui a marqué ce scrutin, de l'ordre de 65%, en hausse de quatre points par rapport à 2005.

Au point que plusieurs centaines d'électeurs ont été empêchés de voter jeudi en raison de la longueur des files d'attente dans certains bureaux de vote. La commission électorale britannique a ouvert une enquête vendredi.

POUR EN SAVOIR PLUS - Quels sont les scénarios possibles ?