Les confessions de Faisal Shahzad

  • A
  • A
Les confessions de Faisal Shahzad
@ REUTERS
Partagez sur :

L’auteur de l’attentat manqué de Times Square se livre sans retenue aux enquêteurs.

Faisal Shahzad, l’homme de l’attentat manqué de Times Square, n’a toujours pas été présenté à un juge. Notamment parce qu’il parle, et qu’il parle beaucoup. Probablement, d’ailleurs pour éviter d’encourir la peine maximale.

L’homme a ainsi expliqué qu’il avait rejoint les talibans après avoir perdu plusieurs de ses amis de sa région de Peshawar, victimes de missiles américains tirés par des drones. Lui-même a failli y laisser la vie, jure-t-il. Faisal Shahzad a déclaré aux enquêteurs qu’il avait été formé au maniement des explosifs et entraîné à conduire une voiture piégée jusqu’au cœur de New York.

Peur que sa famille soit tuée

Le jeune homme, âgé de 30 ans, a aussi expliqué la raison pour laquelle son attentat vengeur n’a pas marché. Selon lui, cela tient à son équipement. Ses engrais n’étaient pas assez puissants, et les feux d’artifice étaient de mauvaise qualité. Il a également oublié dans sa panique une sécurité dans l’ouverture des valves des bonbonnes de gaz. Faisal Shahzad a par ailleurs confié par ailleurs qu’il avait peur que sa famille soit tuée par les talibans en cas d’échec.

Il se savait repéré par les policiers et même suivi depuis dimanche soir. Lorsque les policiers de la douane et de l’immigration sont venus s’emparer de lui dans l’avion qui devenait le mener à Dubaï, il s’est exclamé : "Mais où étiez-vous donc ? Je vous attendais."

Depuis le début de ses confessions, sept personnes ont été arrêtées au Pakistan et trois sont sous surveillance aux Etats-Unis.