Les chutes du Niagara sur un fil d'acier

  • A
  • A
Les chutes du Niagara sur un fil d'acier
Le funambule américain Nik Wallenda va traverser les chutes du Niagara, vendredi, sur un fil d'acier.@ REUTERS
Partagez sur :

Un funambule américain va tenter de traverser les célèbres chutes vendredi sur un fil. Comme beaucoup avant lui.

C’est un rêve d’enfant qui va enfin se réaliser. Un funambule américain de 33 ans, Nik Wallenda, va tenter de traverser les chutes du Niagara, à la frontière du Canada et des Etats-Unis, sur un fil d'acier, vendredi en fin de soirée. Du jamais vu depuis plus d'un siècle.

"Un rêve"

"C'était mon rêve depuis que j'ai six ans", s'enthousiasme Nik Wallenda. "J'ai attendu 27 ans", ajoute celui qui a commencé à marcher sur un fil à l'âge de 2 ans. Issu d'une famille de funambules et d'artistes de cirque depuis sept générations, ce père de famille deux fois cité dans le livre Guinness des records pour ses exploits à vélo sur un fil s’est  préparé sans peur au défi qui l'attend.

Et si la traversée sur un fil des chutes les plus puissantes d'Amérique du Nord est interdite depuis 1896, une dizaine de téméraires s'y sont tout de même risqués avant lui, parfois au prix de leur vie.

Les autres

La traversée de la gorge sur un fil a notamment été immortalisée par Jean-François Gravelet. Le funambule français surnommé Charles Blondin est le premier à la traverser sur une corde de chanvre en 1859. Il récidivera plusieurs fois, traversant en vélo, et même les yeux bandés, ou portant son manager sur le dos.

Funambule Wallenda 930
L'année suivante, un Canadien, William Leonard Hunt, essaie de faire mieux et traverse avec une machine à laver sur le dos. En 1865, un Américain, Harry Leslie, traverse à son tour au niveau des rapides, en dessous des chutes. Il est suivi le 8 juillet 1876 par la seule femme ayant jamais traversé sur un fil, Maria Spelterina, 23 ans, qui le fera même à reculons. En 1887, un habitant de Niagara Falls Stephen Peer réussit plusieurs traversées avant une chute mortelle. Trois autres funambules réussiront en 1890, 1892 et 1896, avant que l'exercice soit interdit cette année-là.

Outre la traversée sur un fil, il existe une autre façon d'affronter les chutes du Niagara. Il s'agit de la "descente dans un tonneau ou autre embarcation", dont la commission canadienne des parcs de Niagara a recensé les tentatives les plus marquantes.

"Une descente en tonneau"

chutes niagara 930
Annie Taylor, une enseignante de 63 ans est ainsi la première à survivre à la descente des chutes en tonneau en 1901. Moins chanceux, l'Anglais Bobby Leach passera six mois à l'hôpital pour multiples fractures après avoir tenté la célèbre descente dix ans plus tard. Un autre Anglais, Charles Stevens, s'est tué en essayant de relever le même défi en 1920.  Et en 1951, William Red Hill embarque dans un cylindre constitué de 13 chambres à air retenues par un filet. Mais l'embarcation se décompose avant même les chutes. Et le corps ne sera retrouvé que le jour suivant. C'est après cet accident que les acrobaties seront interdites.

Quelque 4.500 spectateurs sont attendus du côté américain, et plus de 40.000 sur la berge canadienne, selon les autorités locales pour assister à la traversée de Nik Wallenda, vendredi en fin de soirée. Par ailleurs, la Commission des chutes du Niagara a décidé de revoir son règlement afin d'autoriser cet événement tous les 20 ans.