Les Britanniques de plus en plus eurosceptiques

  • A
  • A
Les Britanniques de plus en plus eurosceptiques
Partagez sur :

Les Britanniques sont de plus en plus eurosceptiques, selon un sondage publié jeudi par l'hebdomadaire The Economist quelques jours avant les élections européennes.

Le nombre d’eurosceptiques ne cesse de croître en Grande-Bretagne. En 25 ans, la proportion de Britanniques estimant que l'appartenance de la Grande-Bretagne à l'Union européenne est une bonne chose a ainsi chuté de 43% à 31%, selon un sondage réalisé par l'institut britannique Londres pour l'hebdomadaire The Economist.

Parallèlement, ils sont désormais 37% au lieu de 30% à estimer que l'adhésion de la Grande-Bretagne à l'UE a été une erreur. Quant à l'élargissement à l'est de l'union, qui a porté le nombre de ses membres à 27, seul un Britannique sur cinq trouve qu'il a été positif, contre un sur trois en 1995.

Un tiers des Britanniques souhaitent moins d'intégration et une Europe qui ne soit "qu'un peu plus qu'une zone de libre échange", ajoute le sondage. Enfin, le nombre de Britanniques qui souhaitent que la Grande-Bretagne se retire purement et simplement de l'Union a quasiment doublé, passant de 12% à 21%.

375 millions de citoyens européens sont appelés du 4 au 7 juin à désigner pour 5 ans 736 députés au Parlement européen, la seule institution de l'Union dont les membres sont désignés au suffrage universel direct.