Les A380 en cure de révision

  • A
  • A
Les A380 en cure de révision
Plusieurs A380 portent des microfissures sur l'aile, et doivent être révisés.@ REUTERS
Partagez sur :

Des microfissures ont été détectés sur plusieurs géants des airs. Qui vont être passés à la loupe.

Le problème des microfissures sur les A380 se confirment. Plusieurs de ces "criques" avaient été détectées la semaine passée sur plusieurs très gros porteurs d’Airbus, ce qui avait amené l’Autorité européenne de sécurité (AES) aérienne à ordonner des inspections d’urgence sur un tiers de la flotte d’A380. Et, à Dublin, le même défaut a été détecté sur au moins un appareil, selon des sources proches du secteur.

C’est en fait un morceau de l’A380 qui a vieilli beaucoup plus vite que prévu. La pièce incriminée est située au milieu de l’aile, à l’intérieur, et semble ne pas résister suffisamment aux vibrations des décollages. Airbus et l’AES s’accordent pour dire que cela n’affecte en rien la sécurité des vols. Car détectées à temps, ces microfissures ne dépassent pas la largeur d’un cheveu.

"Le problème devrait se résoudre"

"Mais elles ne devraient pas se produire si tôt", analyse Bernard Chabbert, consultant d’Europe 1 en aéronautique. "C’est une pièce qui s’est fatiguée plus rapidement que prévu et ce n’est pas normal, évidemment. Surtout sur des avions qui n’ont effectué que 1.800 vols, ce n’est pas beaucoup dans la vie d’un avion de ligne aujourd’hui. Si on ne s’en occupait pas, cette anomalie pourrait effectivement affaiblir la structure et même provoquer une rupture grave. Mais maintenant, Airbus est en train de changer le dispositif de construction de ces morceaux d’aile, et par conséquent le problème devrait se résoudre", assure notre expert.

C’est en fait au moment de l’assemblage de l’aile, en Angleterre, que cette pièce aurait été fragilisée. Et comme les premiers A380 ont tous été conçus de la même façon, le problème pourrait encore se répéter. Pour prévenir tout problème, les neuf appareils ayant le plus volé seront inspectés d’ici la fin de la semaine.