Lech Kaczynski, président conservateur

  • A
  • A
Lech Kaczynski, président conservateur
@ REUTERS
Partagez sur :

Le président polonais, mort samedi dans un crash d’avion en Russie, avait été élu en 2005.

Lech Kaczynsky, qui a trouvé la mort samedi, présidait la Pologne depuis son élection en octobre 2005. Agé de 60 ans, il était marié à Maria Kaczynska, elle aussi décédée dans l’accident. Mais Lech Kaczynski, chef de file de la droite conservatrice polonaise, est surtout connu pour le duo qu’il formait avec son frère jumeau Jarosław.

De 2005 à 2007, son frère était son premier ministre, avant d’être battu en novembre 2007 par Donald Tusk, fondateur de la Plate-forme civique, parti de centre droit.

lech Jaroslaw kaczynski 630x420

© REUTERS

Né le 18 juin 1949 à Varsovie, Lech Kaczynski, juriste conservateur et profondément catholique, avait fondé le parti Droit et Justice en 2001. Il s'était engagé dans l'opposition anticommuniste dès la fin des années 1970, et avait été interné avec des milliers de militants de Solidarité, lors de l'imposition de la loi martiale, en 1981.

Il avait été le conseillé principal du président Lech Walesa, à partir de 1990. Ministre de la Justice de 2000 à 2001, il est devenu maire de Varsovie de 2002 à 2005. Son projet de "lustration", en 2007, qui vise à purger l’administration publique des anciens collaborateurs de services secrets communistes, lui a valu une forte opposition.

L'intérim assuré

Le président de la Diète, la chambre basse du Parlement polonais, Bronislaw Komorowski, assure temporairement les fonctions de chef de l’Etat polonais, conformément à ce que prévoit la constitution. Il est le candidat officiel du parti libéral Plate-Forme civique (PO) pour l’élection présidentielle prévue à l’automne. Il devait donc affronter Lech Kaczynski.

Bronislaw Komorowski a rapidement rejoint Varsovie, tout comme les ministres, pour un Conseil des ministres exceptionnel. Le Premier ministre, quant à lui, s'est rendu à Smolensk, en Russie, lieu du crash.

Un scrutin présidentiel anticipé aura lieu prochainement en Pologne, a annoncé samedi le porte-parole du gouvernement. Il doit avoir lieu dans les deux mois. En attendant, les Polonais se rassemblent pour faire le deuil de cette nouvelle tragédie nationale.

.