Le vin européen pas du goût des Chinois

  • A
  • A
Le vin européen pas du goût des Chinois
Un homme dégustant du vin à la foire international de Shangai.@ REUTERS
Partagez sur :

Les viticulteurs demandent à Pékin d'enquêter sur les aides européennes qui, selon eux, les défavorisent.

Les vins européens n'ont pas le vent en poupe en Chine, du côté des viticulteurs du moins. Mardi, l'Association chinoise de l'industrie des boissons alcoolisées a formellement demandé au gouvernement d'enquêter sur les importations de vin en provenance d'Europe en faisant valoir que les subventions européennes portaient préjudice aux producteurs nationaux.

"Une situation désavantageuse" pour les producteurs 

"Presque chaque producteur de vin chinois a subi l'impact de l'Union européenne", avance Wang Zuming, un responsable de l'association professionnelle chinoise. Selon lui, "l'UE accorde diverses subventions à son industrie vinicole, mettant les producteurs chinois dans une situation désavantageuse".

 Exhorté à vérifier si le vin en provenance de l'Union européenne constituait un préjudice pour le marché intérieur, le ministère du Commerce n'a pas confirmé avoir été saisi.

Des contrefaçons de Bordeaux

Le marché chinois est un enjeu de taille : selon l'Organisation internationale de la vigne et du vin, la Chine a consommé 17 millions d'hectolitres en 2011.

Jusqu'à récemment, l'essentiel du vin chinois était issu d'une production de masse et de faible qualité, mais de plus en plus de bons vins chinois font leur apparition sur le marché, relèvent les experts du secteur.

Selon les estimations européennes, les exportations de vins et spiritueux vers la Chine représentent plus d'un milliard d'euros par an. Mais la contrefaçon a causé de grosses pertes pour les vins européens, tout particulièrement pour le bordeaux, très prisé des Chinois.