Le Vatican met la main sur des millions "oubliés"

  • A
  • A
Le Vatican met la main sur des millions "oubliés"
@ REUTERS
Partagez sur :

Le "ministre de l’Economie" du Vatican a découvert des fonds noirs, cachés dans les comptes de différents conseils et congrégations.

Le Vatican pensait que ses finances étaient dans le rouge. Le Saint-Siège a en réalité découvert des centaines de millions d’euros qui ne figuraient pas dans ses bilans annuels. De véritables fonds noirs, cachés dans les comptes de plusieurs entités du Vatican, dont la hiérarchie n’avait aucune idée.

>> LIRE AUSSI - Le pape François fait le grand ménage à la Curie

Une gestion artisanale des finances. L’auteur de cette découverte est le cardinal Pell, le "ministre de l’Economie" du Vatican, nommé par le pape François pour faire un peu de ménage dans les finances de l’Eglise catholique. Ces derniers mois, il a donc mené un audit financier des différents ministères. Le cardinal raconte avoir dû se battre pour que les conseils et congrégations daignent ouvrir leurs placards et leurs tiroirs. 

Car, rappelle-t-il dans une tribune dans le Catholic Herald, au Vatican, la gestion des finances se fait depuis des siècles de façon très artisanale, selon des traditions anciennes : "les rois accordaient à leurs vassaux régionaux, princes ou gouverneurs, une totale liberté, tant que les comptes étaient équilibrés" et les papes faisaient de même avec leurs cardinaux.

Vatican 1280

© Reuters


Bonne nouvelle pour le Vatican. Le cardinal ne donne pas de détails sur les sommes en jeu. Mais des "centaines de millions d’euros" étaient cachés dans des comptes et n’apparaissaient donc pas dans le bilan financier global du Vatican. Pour lui, c’est d’ailleurs une bonne nouvelle : cette découverte montre que le Saint-Siège est en meilleure santé financière que prévu. Dans son bilan 2014, l’Eglise faisait en effet apparaître un déficit de plus de 24 millions d’euros, en partie à cause des fluctuations de l’euro.

Désormais, plus question de gestion artisanale au Vatican : le cardinal Pell prévient que dorénavant, "le Vatican doit se conformer aux normes financières internationales d’aujourd’hui, comme le reste du monde", avec des bilans financiers audités scrupuleusement par des cabinets spécialisés, comme ceux de n’importe quel pays ou entreprise.

>> LIRE AUSSI - Le Vatican fait le ménage dans ses finances