Le vaccin anti-polio, cible des talibans

  • A
  • A
Le vaccin anti-polio, cible des talibans
@ REUTERS
Partagez sur :

Les campagnes de vaccination ont dû être interrompues après l’assassinat de 9 humanitaires.

Les talibans ont trouvé une nouvelle cible pour semer la terreur : la campagne de vaccination anti-polio. L'Unicef et l'Organisation Mondiale de la Santé, ont dû suspendre provisoirement leurs actions à travers l'ensemble du Pakistan. Neuf de leurs employés, chargés de vacciner la population, ont en effet été assassinés ces derniers jours. Ils ont été exécutés par balles, par des hommes à moto, alors qu’ils étaient en train de vacciner des enfants.

>> L'HISTOIRE - Malala, 14 ans, survit aux talibans

Du "porc" dans les vaccins

Cette terrible série d'attentats porte la marque des talibans qui voient dans les campagnes de vaccination, un complot anti-musulmans. Selon les informations recueillies par l’Unicef et Europe 1, les talibans font croire aux habitants que les vaccins contiennent du porc et qu’il s’agit là d’un complot afin de contrôler les musulmans et que les humanitaires sont en fait des espions travaillant pour les Américains.

La peur au quotidien

A Peshawar, les membres de l’équipe UNICEF vivent désormais dans la peur. C’est ce qu’a confié Shadab Younis, porte-parole de l’Unicef au Pakistan, au micro d’Europe 1. "Nous avons décidé de stopper nos campagnes de vaccination et de sensibilisation pour des raisons de sécurité. Et les autres bénévoles sont terrorisés", a-t-elle expliqué jeudi matin.

Une situation dramatique pour le Pakistan où la polio - qui affecte principalement des enfants de moins de 5 ans - avait fortement diminué avant de remonter en flèche ces derniers temps.

>> A LIRE AUSSI - Éradication en vue pour la polio