Le typhon Nepartak, affaibli, touche terre dans l'est de la Chine

  • A
  • A
Le typhon Nepartak, affaibli, touche terre dans l'est de la Chine
@ Charism SAYAT / AFP
Partagez sur :

Le typhon Nepartak a touché terre samedi après-midi en Chine dans la province du Fujian (est) après avoir durement frappé Taïwan la veille, mais son intensité a fortement faibli, selon les services météorologiques.

Nepartak a touché terre à Shishi, localité de la ville de Quanzhou, à 13H45 (05H45 GMT), a annoncé le Centre météorologique national chinois, les vents les plus violents étant enregistrés à 25m/s (90km/h). Les autorités n'ont pour l'instant fait état d'aucun mort, blessé ou dégât important.

"Son intensité devrait progressivement faiblir". L'arrivée de Nepartak a été largement anticipée, avec près de 230.000 personnes évacuées et plus de 33.000 bateaux mis à l'abri, selon l'agence China News Service, qui cite le Bureau de prévention des inondations du Fujian.  Le typhon, qui s'est transformé en tempête tropicale, "devrait se déplacer à une vitesse horaire de 15km/h environ vers le nord-ouest", à l'intérieur de la Chine, et "son intensité devrait progressivement faiblir", a précisé le centre météorologique sur son compte officiel de microblog. La ville côtière de Putian, dans le Fujian, a cependant subi des pluies torrentielles samedi. Des photos postées sur le réseau social Sina Weibo montraient des flots d'eau boueuse dans les rues, des voitures englouties jusqu'aux rétroviseurs ou des personnes progressant à pied et vêtues de gilets de sauvetage orange, sous un ciel gris et nuageux.

Plus de 100 trains ont été annulés ce weekend. Des personnes ont été évacuées à l'aide de bateaux, d'après la télévision publique CCTV.  A Fuzhou, capitale provinciale, des rues d'ordinaire animées étaient totalement vides, et des sacs de sable étaient placés à l'entrée des bâtiments pour bloquer les éventuelles inondations, selon China News Service. Plus de 100 trains ont également été annulés ce weekend, a précisé l'agence officielle Chine nouvelle. Pendant quatre jours, de fortes précipitations devraient continuer à frapper des provinces côtières (Fujian, Zhejiang), intérieures (Jiangxi, Anhui) ainsi que la métropole de Shanghai (est), selon le Centre météorologique national.