Le turbulent Rob Ford renonce à la mairie de Toronto

  • A
  • A
Le turbulent Rob Ford renonce à la mairie de Toronto
@ Reuters
Partagez sur :

L'actuel maire de Toronto avait défrayé la chronique en avouant avoir consommé du crack et être très porté sur l'alcool. Il se bat aujourd'hui pour sa vie.

L’INFO. Le maire sortant de Toronto, le très polémique Rob Ford, s'est retiré vendredi de la course à l'élection municipale d'octobre. L’homme se bat aujourd’hui pour sa vie, souffrant d'une tumeur à l'abdomen, après des mois de tourmente pour des problèmes d'alcool et de drogue.



rob Ford démission 1280

© Reuters

Hospitalisé depuis mercredi et dans l'attente des résultats d'une biopsie pour déterminer la gravité de la tumeur, le nom de Rob Ford a été retiré de la liste officielle des candidats au poste de maire de la plus grande ville du Canada. Le scrutin est prévu le 27 octobre.

>> A LIRE AUSSI : le maire de Toronto fait des siennes en cure de désintox'

Son frère prend le relais. Il avait été pourtant le premier le 2 janvier à déposer son nom sur cette liste qui a été bouclée, vendredi à l'hôtel de ville de Toronto. Le nom de Ford sera toutefois sur les bulletins le jour du scrutin municipal. Car si Rob Ford est candidat en tant que simple conseiller municipal à Etobicoke, son fief dans la banlieue au nord-ouest de la ville, son frère le remplace dans la course au fauteuil de maire. Doug Ford, 49 ans, a en effet apposé juste avant la clôture son nom à la liste des plus de 50 prétendants au poste de maire.

>> A LIRE AUSSI : la longue déchéance du maire de Toronto

Polémique sur polémique. A son arrivée à l'hôpital où est soigné son frère, Doug Ford avait assuré que le nom Ford serait sur les listes en confiant au quotidien de la ville Toronto Sun qu'il "sauterait d'un pont pour ce gars" en référence à son appui indéfectible à Rob.

Plongé dans la tourmente il y a un an après avoir reconnu avoir consommé du crack, puissant dérivé de la cocaïne, et avoué s'adonner régulièrement à la boisson, Rob Ford avait été dépouillé de ses pouvoirs exécutifs. Se plaignant de douleurs abdominales, Rob Ford avait été hospitalisé en urgence mercredi. Son état inspire l'inquiétude et Doug a confié vendredi que Rob "se bat pour sa vie".