Le tourisme au Sahel est au point mort

  • A
  • A
Le tourisme au Sahel est au point mort
@ MAX PPP
Partagez sur :

Le dernier voyagiste qui affrétait encore des avions vers le Niger a décidé d’arrêter mercredi.

Le sud de l’Algérie, le Niger, la Mauritanie et une partie du Mali : au total, le voyagiste Point Afrique a annoncé mercredi avoir renoncé à six des sept destinations proposées jusqu’alors dans la région du Sahel. Une décision prise après l’annonce de l’enlèvement de cinq Français au Niger.

"Il y a encore quelques semaines, on disait que le tourisme amenait la paix et de l'activité. Aujourd'hui on ne veut pas être un fournisseur d'otages", s’est expliqué Maurice Freund, le président de Point Afrique, lui-même de retour du Niger. "Si Areva n'arrive pas à protéger ses employés, comment on pourrait ?", a-t-il ajouté.

"Là c'est trop grave"

Point Afrique était déjà le seul "affréteur" d'avions à proposer encore des voyages vers les pays du Sahel, prisés des randonneurs mais aussi des membres d’ONG pour leurs tarifs compétitifs. "Là c'est trop grave", s’est justifié Maurice Freund.

De son côté, Air France a annoncé mercredi avoir renforcé la sécurité de ses personnels navigants et au sol dans cinq pays du Sahel et d'Afrique de l'Ouest : le Niger, la Mauritanie, le Mali, le Tchad et le Nigeria, où trois autres Français ont été enlevés mercredi.

L'alerte des autorités françaises

Le ministère des Affaires étrangères a émis au cours des derniers jours une nouvelle alerte concernant spécifiquement le Niger. "Les autorités françaises rappellent qu’elles déconseillent formellement tout déplacement dans les zones signalées en rouge. Elles demandent instamment aux Français qui se trouveraient en ce moment dans ces zones de prendre contact avec l’Ambassade afin de les quitter au plus vite", peut-on lire dans ce message.

Sur les forums du site Routard.com, l’inquiétude commence aussi à monter autour des voyages dans cette région sensible. A propos du Mali, où Al-Qaïda au Maghreb islamique est très implanté, jaja302 prévient "Je suis très pessimiste pour ce qui se trame pour un certain temps dans ce si beau pays !". "Le Sahara permet aux bandits de pouvoir se déplacer et de se cacher comme bon leur semble", confirme tata travel.