"Le tortionnaire de Cleveland" s’est pendu

  • A
  • A
"Le tortionnaire de Cleveland" s’est pendu
Ariel Castro a été retrouvé mort dans sa cellule mardi.@ Reuters
Partagez sur :

Condamné pour avoir enlevé et séquestré trois jeunes femmes pendant dix ans, Ariel Castro s’est donné la mort en prison.

L’INFO. Il avait été condamné à la prison à vie. Ariel Castro, le tortionnaire de Cleveland, condamné pour avoir enlevé, séquestré et violé pendant dix ans trois jeunes femmes dans l’Ohio, a été retrouvé mort mardi dans sa cellule, selon les médias américains. Les autorités pénitentiaires ont indiqué qu’il s’agissait d’un suicide, précise l’agence Associated Press.

Retrouvé pendu dans sa cellule. Ariel Castro a été retrouvé pendu dans sa cellule dans la soirée de mardi. Une équipe médicale de la prison a tenté de le réanimer avant de le transporter à l’hôpital, où il a été déclaré cliniquement mort. Une enquête a été ouverte par la police de l’Ohio et les autorités pénitentiaires de l’État, indique la chaîne 19 Action News. L’ancien chauffeur de bus scolaire avait été placé seul dans une cellule, pour sa protection et placé sous haute surveillance, avec des rondes "toutes les trente minutes".

> PORTRAIT : Le double visage d'Ariel Castro

La "maison de l'horreur" de Cleveland, où Ariel Castro a séquestré trois femmes pendant 10 ans, a été démolie.

© REUTERS

Séquestrées pendant dix ans. Le 6 mai dernier, l’une des trois jeunes femmes retenues par Ariel Castro avait réussi à s’échapper de la maison de Cleveland où elle était retenue depuis une dizaine d’années. Deux autres jeunes femmes, elles aussi enlevées il y a dix ans, avaient été découvertes dans la maison, depuis détruite. Ariel Castro avait été arrêté le jour-même. Pendant leur séquestration, ses victimes ont été battues et violées à de très nombreuses reprises. L'une d'elles, Amanda Berry, a accouché d'une petite fille, Jocelyn, âgée de six ans au moment de leur libération. Des tests ADN ont confirmé qu'Ariel Castro était le père.

cleveland,

© Capture YouTube

"Je ne suis pas un monstre". Le tortionnaire de Cleveland avait été condamné le 1er août à une peine de prison à vie, sans la moindre possibilité de libération anticipée. Poursuivi pour 937 chefs d’accusation, il avait passé un accord avec l’accusation afin d’éviter la peine de mort. Pendant son procès, il avait affirmé : "je ne suis pas un monstre, je suis une personne normale, je suis juste malade".