Le torse nu qui choque l’Amérique

  • A
  • A
Le torse nu qui choque l’Amérique
@ MAXPPP/GAWKER
Partagez sur :

Christopher Lee a démissionné du Congrès après la mise en ligne d’une photo compromettante.

Certains élus américains n’ont apparemment pas encore pris en compte le danger qu’Internet peut représenter pour leur carrière. La mésaventure de Christopher Lee est de nature à leur ouvrir les yeux. L’homme, élu à la Chambre des Représentants, a présenté sa démission mercredi, quelques heures après la divulgation sur la Toile d’une photo où il apparaît torse nu, tous muscles bandés, face au miroir de sa salle de bain.

Le "lobbyiste de 39 ans, divorcé" était marié

Ce n’est pas tant à cause de la photo en question qu’en raison de l’histoire qui l’accompagne que le scandale a éclaté. Car le cliché en question était destiné à une jeune femme avec qui Christopher Lee flirtait via le site de petites annonces Craiglist. L’élu s’était présenté comme un "homme fun, mince et classe", comme un lobbyiste de 39 ans, divorcé. Sauf qu’il est âgé de 46 ans, qu’il est toujours marié, et père d’un garçon.

C’est en "googlisant" Christopher Lee que sa correspondante, une employée du gouvernement âgée de 34 ans, s’est rendue compte des mensonges de l’élu. Un brin rancunière, elle a envoyé la photo et les copies des échanges de mails au site people Gawker, qui ne s’est pas fait prier pour publier le cliché sur la Une de son site.

"Je regrette le mal que j’ai fait"

A peine trois heures après la mise en ligne de la photo, Christopher Lee a présenté sa démission, et posté un message sur son site officiel. "Je regrette le mal que j’ai fait par mon comportement à ma famille, mon staff et mes administrés. Je m’excuse profondément et sincèrement auprès de tous. J’ai commis des erreurs lourdes et je promets de travailler autant que je peux pour gagner leur pardon", écrit le "Congressman".

Ironie de l’histoire, Christopher Lee, connu pour ses positions rigoristes - il s’est récemment opposé à ce que les homosexuels déclarés puissent servir dans l’armée - avait publié en juin 2009 une tribune dans le journal Tonawanda Newsdans laquelle il militait pour dispenser aux adolescents une meilleure formation sur… les dangers d’Internet.