Le tireur de Fort Hood condamné à mort

  • A
  • A
Le tireur de Fort Hood condamné à mort
@ Reuters
Partagez sur :

L'ex-psychiatre avait assassiné 13 personnes en 2009 sur une base militaire du Texas.

Un tribunal militaire a condamné mercredi à mort Nidal Hasan, le psychiatre de l'armée de terre qui a reconnu avoir tué par balles 13 personnes, pour la plupart des soldats désarmés, sur la base militaire de Fort Hood, au Texas, en novembre 2009.

Le jury a délibéré deux heures avant de rendre sa décision, après avoir reconnu vendredi Nidal Hasan coupable de 13 chefs de meurtre avec préméditation et de 32 autres de tentative de meurtre avec préméditation.

Nidal Hasan, dans une chaise roulante depuis que les tirs de la police l'ont laissé paralysé après la fusillade du 5 novembre 2009, a accueilli d'un air impassible la décision du tribunal, qui le rend susceptible d'être exécuté par injection létale.

Plusieurs responsables militaires ont cependant expliqué que cette condamnation entraînerait automatiquement l'ouverture d'une longue procédure d'appel, qui durerait au moins quatre ans. Une exécution éventuelle nécessiterait l'approbation du général qui commande Fort Hood et du président des Etats-Unis. La dernière exécution d'un militaire en activité par l'armée américaine remonte à 1961.