Le tigre du Bengale renait au Népal

  • A
  • A
Le tigre du Bengale renait au Népal
Menacé d'extinction il y a quelques années, le tigre du Bengale a vu sa population augmenter de 63,6% en cinq ans au Népal grâce à une politique volontariste menée par le gouvernement.@ REUTERS
Partagez sur :

Menacé d'extinction, le tigre du Bengale a vu sa population augmenter de 63,6% en cinq ans au Népal, grâce au gouvernement.

Menacé d'extinction il y a quelques années, le tigre du Bengale a vu sa population augmenter de 63,6% en cinq ans au Népal grâce à une politique volontariste menée par le gouvernement. On recense désormais 198 tigres du Bengale dans le pays himalayen contre 125 en 2010, et les autorités espèrent doubler ce chiffre dans les dix ans qui viennent. "C'est très encourageant", estime Maheshwar Dhakal, haut fonctionnaire du Départment des parcs nationaux et de la protection des animaux sauvages.

Les spécialistes attribuent l'amélioration de la situation à l'action du gouvernement népalais, qui a développé sa politique de parcs nationaux, engagé une lutte plus sévère contre les braconniers et permis un meilleur habitat pour les tigres dans un pays où la forêt couvre 29% du territoire. Le regain de population va de pair avec une hostilité accrue dans la population vis-à-vis de cet animal. Sept personnes attaquées par des tigres sont mortes l'an dernier, contre quatre en 2011. "Le gouvernement protège les tigres, mais il doit aussi protéger les gens des tigres", estime Krishna Bhurtel, un chef de village à Chitwan, zone où vivent plus de 100 tigres.