Le tigre de Poutine se fait la belle en Chine

  • A
  • A
Le tigre de Poutine se fait la belle en Chine
@ REUTERS
Partagez sur :

Un tigre qui avait été relâché dans la nature par le président russe en personne a pris la poudre d'escampette.

Vladimir Poutine en avait fait une affaire personnelle. En main le président russe, qui adore afficher son amour de la nature et des animaux, avait lui-même relâché trois tigres de Sibérie, une espèce menacée et rare, dans une région reculée de cette province. Mais l'un des trois animaux, baptisé Kuzya, a fait défection : le tigre a traversé le fleuve Amour pour se rendre en Chine, dans la province du Heilongjiang, rapporte Le Monde

Muni d'un GPS. Les experts s'en sont rendu compte grâce au GPS que porte Kuzya, âgé de 23 mois. C'est probablement parce qu'il cherchait de la nourriture que le tigre a traversé le fleuve pour se rendre jusque dans la réserve naturelle chinoise de Taipinggou. 

>> LIRE AUSSI - Poutine, un corps de com'

Un pays risqué pour les tigres de Sibérie. Les autorités chinoises ont l'intention d'installer plusieurs douzaines de caméras dans la zone pour tenter de repérer Kuzya et sont même prêts à lâcher du bétail pour le nourrir. Mais d'après le New York Times, Kuzya a fait un choix peu judicieux en se rendant en Chine, où les animaux de son espèce, utilisés entre autres dans la médecine traditionnelle, se monnaient cher au marché noir. 

>> LIRE AUSSI - La Russie, paradis des animaux ?