Le Texas exécute un meurtrier qui avait choqué l'Amérique

  • A
  • A
Le Texas exécute un meurtrier qui avait choqué l'Amérique
Image d'illustartion.@ CA. DEPARTMENT OF CORRECTIONS / AFP
Partagez sur :

L'homme avait ouvert le feu à son domicile sur ses deux filles, âgées de 6 et 9 ans, en appelant la mère pour qu’elle entende la scène à distance.

L'un des meurtriers qui a le plus choqué l'opinion publique américaine ces dernières années a été exécuté jeudi au Texas, après le rejet des ultimes recours de ses avocats qui affirmaient que le prisonnier souffrait d'hallucinations. Des experts mandatés par un tribunal avaient conclu qu'il était mentalement apte. John Battaglia, 62 ans, a reçu une injection létale dans la prison du grand Etat du sud et a été déclaré décédé à 21h40, ont annoncé les autorités pénitentiaires. 

Meurtre de ses deux filles. Il y a 17 ans, John Battaglia avait fait les gros titres de la presse américaine, et même au-delà, en raison de l'atrocité de son double meurtre. Cet ancien comptable au passé violent, vivant séparé de son ex-épouse, avait ouvert le feu à son domicile sur leurs deux filles, âgées de 6 et 9 ans, en prenant soin que la mère entende la scène à distance, grâce au haut-parleur du téléphone. L'homme s'était ensuite rendu dans un salon de tatouage pour se faire graver sur le bras deux dessins en hommage à ses deux petites filles décédées.

Rejet de l'appel. Ses avocats avaient saisi la Cour suprême des Etats-Unis, en espérant obtenir un sursis de dernière minute, mais la haute cour a rejeté cet ultime appel. L'exécution de John Battaglia est la seconde cette semaine au Texas, l'Etat qui exécute le plus aux Etats-Unis.

Les Etats-Unis ont exécuté leur premier condamné à mort de l'année 2018 :