Le témoignage du médecin qui a tenté de sauver Neda

  • A
  • A
Le témoignage du médecin qui a tenté de sauver Neda
Partagez sur :

Sur la vidéo qui a transformée Neda en icône du mouvement de protestation iranien, un médecin tente de sauver la jeune femme. La BBC l’a retrouvé.

"Neda était debout à un mètre de moi, nous avons entendu un coup de feu. […] Je me suis retourné et j'ai vu du sang couler de [sa] poitrine". Un médecin iranien a livré aux caméras de la BBC sa version de la mort de la jeune Neda Agha-Soltan, tuée samedi, à Téhéran, lors d’une manifestation contre la réélection du président Mahmoud Ahmadinejad.

Neda a vraisemblablement été tuée par un membre de la milice islamiste bassidj, accuse Arash Hejazi, que l’on voit, sur la vidéo visionnée à plusieurs centaines de milliers de reprises sur internet, tenter de sauver la jeune femme : Selon Arash Hejazi, les manifestants ont aperçu un membre de la milice bassidj sur une moto et ils l'ont arrêté et désarmé. "Il criait ‘Je ne voulais pas la tuer’. Je l'ai entendu", a ajouté le médecin, qui est depuis revenu en Grande-Bretagne. Ne sachant que faire de lui, les manifestants l'ont laissé partir, non sans lui avoir confisqué ses documents d'identité et l’avoir pris en photo, explique-t-il encore.

"Ce sont les émeutiers qui ont crée cette histoire de toute pièce", a affirmé un religieux ultraconservateur, lors de la prière du vendredi, à Téhéran. Ahmad Khatami a même accusé président américain Barack Obama d’avoir "versé des larmes de crocodiles" sur la mort de la jeune fille.