Le SWAT interpelle un joueur de Call of Duty

  • A
  • A
Le SWAT interpelle un joueur de Call of Duty
@ MAXPPP
Partagez sur :

Un ado a eu la surprise de voir débarquer les forces d'élites américaines, chez lui.

Le passage du virtuel à la réalité a dû être abrupt pour cet adolescent de Dallas. Confortablement installé dans sa chambre devant sa Xbox 360 allumée sur Call of Duty : black ops, un jeu de tir subjectif où l'on incarne un soldat pendant la guerre froide, le jeune homme et sa famille ont été interpellés par le Swat, les forces d'élites américaines, selon le site Internet Numerama.

La famille n'a pas compris

La police avait au préalable reçu une alerte lui disant que quelqu'un s'était fait tirer dessus et que le tueur était toujours dans la maison et continuait de tirer. Un message pris très au sérieux par le Swat qui a rapidement déployé une équipe autour de la maison. Mais rapidement, l'unité d'élite a constaté ni fusillade, ni quelconque remous.

Après avoir appelé la police pour comprendre les raisons d'un tel déploiement, la mère de famille a accepté de sortir de la maison avec les trois enfants, leur père et leur grand-père également présents.

L'œuvre d'un hacker

Sommé de s'expliquer, l'adolescent a affirmé qu'un inconnu est entré en contact avec lui pour lui dire qu'il allait le hacker, trouver des informations personnelles et appeler le Swat pour leur dire d'intervenir. Une menace que le jeune joueur n'avait pas prise au sérieux.

Une enquête a été ouverte pour tenter de remonter la trace du hacker. Numerama rappelle d'ailleurs que ce n'est pas la première fois que la sécurité du système Xbox Live de Microsoft est mise à défaut.