Le supplice d’un enfant émeut la Chine

  • A
  • A
Le supplice d’un enfant émeut la Chine
Du Chuanwang sur son lit d'hôpital avec son frère à ses côtés.@ CAPTURE DEZHOUDAILY
Partagez sur :

Ses agresseurs avaient inséré un pistolet à haute pression dans son corps "pour s'amuser".

Les médecins sont désormais confiants sur les chances de vivre de Du Chuanwang, un jeune Chinois de 13 ans agressé sauvagement il y a quelques semaines. Les faits ont beau remonter à fin juin, les médias chinois - relayés par les réseaux sociaux - ne cessent de revenir sur son agression. Il faut dire que son calvaire a marqué les esprits.

Du Chuanwang travaillait comme apprenti en réparation de voiture quand sa vie a basculé le 30 juin. Ce jour là, deux salariés d’un garage le poussent au sol et introduisent un pistolet à haute pression dans son anus. "Une blague", se défendront plus tard les deux hommes de 20 et 27 ans devant les policiers.

Une collecte pour payer les frais d'hospitalisation

L’injection d’air  dans le corps du petit garçon n’a duré que quelques secondes mais les ravages ont été considérables pour la santé de l’enfant : sous la pression, plusieurs de ses organes ont littéralement gonflé. Son estomac a ainsi dû être ouvert pour libérer l’air.

Le jeune garçon, qui a perdu sa mère il y a six ans et dont le père paysan ne gagne que 5.000 yuans par an (un peu plus de 800 euros), bénéficie d’une vague de mobilisation peu commune.

Les reportages télé et les photos sur son lit d'hôpital ont fait le tour du web et ont donné lieu à une collecte pour payer les frais d'hospitalisation de Du Chuanwang. Ses agresseurs, eux ont été arrêtés.