Le super-héros du Concordia

  • A
  • A
Le super-héros du Concordia
Un animateur déguisé en Spiderman a réussi à sauver huit enfants lors du naufrage du Costa Concordia.@ Reuters
Partagez sur :

A bord du Costa Condordia, un animateur déguisé en Spiderman a réussi à sauver huit enfants.

Qui a dit que les super-héros n’existaient pas ? Spiderman en personne a réussi à sauver huit enfants qui se trouvaient à bord du Costa Concordia, le paquebot qui s’est échoué près d’une île de Toscane en Italie. De son vrai nom Giovanni Lazzarini et âgé de 30 ans, cet animateur de jeux pour enfants a expliqué à la presse italienne avoir revêtu le costume de l’homme-araignée pour tranquilliser les petits qui se trouvaient avec lui.

Au moment de l’accident, le jeune homme, originaire de Bari dans le Sud de l’Italie, se trouve avec un groupe d’enfants, dans un petit théâtre qui leur est réservé à bord du navire. Quand l’alarme retentit, l’animateur regroupe les enfants dans un endroit sûr, alors que le paquebot commence déjà à pencher, et il fait tout son possible pour rassurer les enfants. "Pour [leur] remonter le moral, je me suis habillé successivement en Spiderman, puis en M. Indestructible et Wonderwoman, et j’ai réussi à réduire un peu la peur des enfants", a expliqué le héros sur son profil Facebook, des propos repris par le Corriere del Mezzogiorno.

"Nous avons formé une chaîne"

Et alors que le signal venait d’être donné pour l’abandon du navire, "nous avons formé une chaîne en nous tenant par la main avec ces enfants qui avaient perdu leurs parents dans la pagaille". Il tente au départ de remonter le courant des personnes qui fuient le navire, à la recherche des parents. Mais il comprend vite qu’il faut évacuer rapidement et fait endosser à chaque enfant un gilet de sauvetage.

"Nous avons trouvé une chaloupe et après avoir hurlé que nous avions des enfants, ils nous ont fait monter à bord", raconte Giovanni Lazzarini. Une fois sur la terre ferme, les enfants ont pu retrouver leurs parents. La belle histoire de Giovanni Lazzarini a cependant un épilogue tragique : un père et sa fille de cinq ans, qui se sont retrouvés le soir du naufrage avec l’animateur, figurent toujours parmi la vingtaine de personnes toujours portées disparues.