Le sort de Snowden pas encore réglé

  • A
  • A
Le sort de Snowden pas encore réglé
L'avocat d'Edward Snowden lui a offert Crime et Châtiment, de l'auteur russe Fiodor Dostoïevski.@ MAXPPP
Partagez sur :

L'avocat de l'ex-consultant de la NSA a assuré qu'il n'avait pas reçu de document lui permettant de sortir.

L'INFO. Nouvel imbroglio autour du sort d'Edward Snowden. Des médias russes ont annoncé mercredi que l'ex-consultant de la NSA avait enfin reçu les documents lui permettant de quitter la zone de transit de l'aéroport de Moscou, où il était bloqué depuis un mois. Une information niée quelques minutes plus tard par son avocat, pour qui le sort de l'Américain n'est pas encore "décidé". Le fugitif américain a, selon lui, l'intention de rester en Russie et se trouve encore dans la zone de transit de l'aéroport de Moscou. Les États-Unis ont demandé des "éclaircissements".

Une demande d'asile déposée... Edward Snowden, recherché par Washington pour ses révélations fracassantes sur le système d'espionnage américain, a fait une demande d'asile provisoire à la Russie la semaine dernière, faute de pouvoir rejoindre directement l'un des pays prêts à l'accueillir.

> A LIRE AUSSI : Snowden demande l'asile à la Russie

aeroport moscou 930

© Reuters


... Mais pas de réponse. "A ce jour, ce document [lui permettant de quitter la zone de transit] ne [lui] a toujours pas été remis", a assuré l'avocat de l'Américain, Anatoli Koutcherena. La question n'est donc "pas réglée pour l'instant", a ajouté l'avocat, indiquant en outre que l'Américain avait l'intention de rester en Russie. Edward Snowden "est là, il vit ici. Il est dans la zone de transit", a-t-il encore assuré, ajoutant : "il faut prendre en compte notre bureaucratie russe".

> PORTRAIT : Snowden, un agent très secret

Les États-Unis veulent des "éclaircissements". Du côté américain, la Maison-Blanche a réclamé des "éclaircissements" de la Russie sur le statut d'Edward Snowden. John Kerry, le secrétaire d’État américain, a appelé son homologue russe pour lui faire part, de nouveau "de notre conviction que M. Snowden doit être renvoyé aux États-Unis, où il aura droit à un procès juste", selon une porte-parole du département d’État.

Un peu de lecture pour Snowden. S'il finit par obtenir le précieux sésame, Edward Snowden pourrait pourtant pas rester dans le pays. Le document obtenu devait à l'origine lui permettre de franchir, enfin, la douane et de se rendre dans l'un des trois pays d'Amérique latine ayant répondu favorablement à sa demande d'asile politique : le Venezuela, le Nicaragua et la Bolivie. Est-ce un signe que l'attente d'Edward Snowden pourrait encore durer un peu ? Son avocat a indiqué mercredi lui avoir offert le roman de Fiodor Dostoïevski, Crime et Châtiment, ainsi que du Tchekhov, "pour le dessert".

> ZOOM : Ces trois pays prêts à accueillir Snowden