Le sommet de Ryad était un "show" sans "aucune valeur politique" selon Hassan Rohani

  • A
  • A
Le sommet de Ryad était un "show" sans "aucune valeur politique" selon Hassan Rohani
Hassan Rohani a déclaré lundi que le sommet ayant réuni à Ryad les Etats-Unis, les pays arabes et des Etats musulmans, au cours duquel l'Iran a été critiquée, était un "show" sans "aucune valeur politique". @ Behrouz MEHRI / AFP
Partagez sur :

Le président iranien n'a pas dû apprécier la sortie de Donald Trump en Arabie saoudite, accusant l'Iran d'attiser "les feux du conflit sectaire et du terrorisme". 

Une réunion qui n'était pas du goût du président iranien, nouvellement réélu. Hassan Rohani a déclaré lundi que le sommet ayant réuni à Ryad les Etats-Unis, les pays arabes et des Etats musulmans, au cours duquel l'Iran a été critiqué, était un "show" sans "aucune valeur politique" et que le pays continuera "si nécessaire" ses tests de missiles balistiques. 

Isoler l'Iran. "La réunion en Arabie saoudite était un show qui n'a aucune valeur politique, ni concrète; l'Arabie saoudite a déjà organisé de tels shows par le passé", a déclaré Hassan Rohani à Téhéran lors de sa première conférence de presse depuis sa réélection vendredi.



Devant les représentants d'une cinquantaine de nations musulmanes, le président américain Donald Trump avait appelé dimanche tous les pays à "isoler" l'Iran. Selon lui, l'Iran attise "les feux du conflit sectaire et du terrorisme", "du Liban à l'Irak en passant par le Yémen". Le roi saoudien Salmane l'avait qualifiée lui de "fer de lance du terrorisme mondial". 

Les tests de missiles continueront "si nécessaire". Depuis Téhéran, le président Rohani a ajouté lundi que l'Iran continuera ses tests de missile tant que ce sera "nécessaire", après l'appel des Etats-Unis à les cesser. "Sachez que lorsque nous aurons besoin techniquement de faire des tests de missile nous le ferons et nous ne demanderons la permission à personne", a-t-il déclaré.