Le soldat israélien porté disparu a été tué au combat

  • A
  • A
Le soldat israélien porté disparu a été tué au combat
@ REUTERS
Partagez sur :

C’est ce qu’annonce l’armée israélienne dans un communiqué, dimanche. Hadar Goldin, 23 ans, était porté disparu depuis vendredi.

Il était porté disparu depuis vendredi. Le soldat Hadar Goldin, âgé de 23 ans, est mort alors qu’il combattait dans la bande de Gaza, a annoncé dimanche l’armée israélienne. "Une commission spéciale menée par le rabbin en chef de l'armée a annoncé la mort de l'officier d'infanterie Hadar Goldin, tué au combat vendredi dans la bande de Gaza", indique un communiqué militaire.

Le Hamas accusé dans un premier temps. Âgé de 23 ans, le sous-lieutenant Goldin avait été porté disparu après une attaque menée par un commando palestinien dans la bande de Gaza. Israël avait accusé dans un premier temps le Hamas d'avoir enlevé le militaire. La branche armée du mouvement islamiste avait alors démenti, tout en supposant que Hadar Goldin avait été tué lors d'une embuscade menée dans le sud de la bande de Gaza dans laquelle deux autres soldats israéliens avaient trouvé la mort vendredi matin.

>> LIRE AUSSI - Le Hamas dit ignorer le sort du soldat disparu

Un rassemblement samedi. Des centaines d'anonymes mais aussi les parents des trois jeunes israéliens kidnappés et tués en Cisjordanie début juin s'étaient rassemblés samedi soir devant le domicile de la famille Goldin à Kfar Saba. La mère du sous-lieutenant Hadar Goldin a "exigé" samedi qu'Israël ne retire pas ses troupes de la bande de Gaza tant que son fils, disparu vendredi, n'aurait pas été récupéré.

>> LIRE AUSSI - Netanyahou : "nous allons continuer l'opération" à Gaza

"Absence de corps". Dimanche matin, l'armée israélienne a fini par annoncer la mort du soldat. D'après la radio miliaire, "en l'absence de corps", le processus pour déclarer la mort avait été "très délicat", notamment pour des raisons religieuses. D'après le journal israélien Haaretz, ses funérailles auront lieu dimanche en fin d'après-midi.