Le sniper de Washington a été exécuté

  • A
  • A
Le sniper de Washington a été exécuté
Partagez sur :

John Allen Muhammad avait tué au hasard des passants, en octobre 2002, dans plusieurs villes des Etats-Unis.

Celui qui avait été surnommé "le sniper de Washington", John Allen Muhammad, a été exécuté mardi soir par injection mortelle en Virginie. Condamné à mort en 2004, la Cour suprême avait rejeté lundi sa dernière demande de sursis à exécution. Le gouverneur de Virginie avait également refusé de lui accorder sa clémence. Le condamné n'a pas souhaité s'exprimer avant l'exécution.

En 2002, dans la psychose de l'après 11-Septembre, cet homme noir de 48 ans avait semé la panique dans les rues des Etats de Washington, de Virginie et du Maryland, accompagné d'un complice, Lee Boyd Malvo, 17 ans à l’époque des faits. John Allen Muhammadse dissimulait dans le coffre de sa voiture pour abattre ses victimes d'une seule balle à l'extérieur de centres commerciaux, d'écoles ou de stations-service. Au total, neuf personnes avaient été tuées et trois autres blessées. Les deux criminels avaient été interpellés à l'issue d'une longue et éprouvante chasse à l'homme. Lee Boyd Malvo a lui été condamné à la prison à vie.

John Allen Muhammad était "gravement malade mentalement", avait expliqué son avocat, parlant de délire et de paranoïa. A deux reprises, la police avait retrouvé sur le lieu d'un meurtre, punaisé à un arbre ou dans un sac plastique, des messages du tireur affirmant "Appelez-moi Dieu" ou "Vos enfants ne sont jamais en sécurité nulle part" et réclamant 10 millions de dollars pour arrêter le massacre. Formé au tir d'élite dans l'armée américaine, John Allen Muhammad avait participé à la guerre du Golfe.

L'exécution de John Allen Muhammad intervient sept ans après les faits, une date inhabituellement précoce puisqu'un condamné à la peine capitale patiente en moyenne aux Etats-Unis 12 ans dans le couloir de la mort. Ses avocats ont regretté mardi de ne pas avoir eu le temps d'épuiser tous les recours.