"Le séisme a été très impressionnant"

  • A
  • A
"Le séisme a été très impressionnant"
Un immeuble de Tokyo en feu après le séisme qui a secoué le Japon vendredi.@ REUTERS
Partagez sur :

TEMOIGNAGES - Des Français présents au Japon lors du séisme racontent ce qu’ils ont vécu.

Un habitant de Sendai, où une vague de dix mètres a déferlé sur la côte, au Nord-Est du Japon, raconte ce qu'il a vécu.

A Sendai, les habitants attendent que l'on rétablisse l'électricité :

"Les Tokyoïtes ont vraiment eu très peur". Brigitte, une Française qui travaille à l’ambassade de France au Japon, a raconté sur Europe 1, une heure après le séisme que la secousse a été "très violente".

"De mémoire de Tokyoïtes, on n'a jamais vu ça", a-t-elle assuré :

"L’immeuble bouge toujours et de tous les côtés", explique-t-elle d’une voix inquiète. Mais pas question pour elle de quitter le bâtiment. "Je pense qu’on est plus en sécurité dans l’immeuble que dehors", confie-t-elle.

"Ca a été très impressionnant"

L’ambassadeur de France au Japon a également été impressionné par le séisme qui a secoué le pays vendredi matin. Il a raconté, sur Europe 1, que "ça a duré trois minutes dans un formidable grondement".

"Ca faisait l’effet d’un bateau pris dans la tempête", s’est rappelé Philippe Faure sur l’antenne avant d’ajouter qu’"une bonne partie des bibelots sont tombés dans l’ambassade".

Cela a été très impressionnant" :

"Depuis deux heures, il y a des répliques toutes les cinq minutes. Et on ne sait pas si ça va continuer ou s’il y a quelque chose de plus important qui nous attend", a confié avec inquiétude l’ambassadeur de France à Tokyo.

"On a vraiment peur"

"Je rigolais et j’ai perdu mon sourire", a confié de son côté Pierre Giner, joint par Europe 1. Il vit depuis 20 ans au Japon et au bout de quelques minutes, il a avoué avoir "commencé à s'inquiéter". "C’est la première fois de ma vie que le tremblement de terre a augmenté en puissance", a-t-il annoncé. "On est parti dans les escaliers et on est allés dans la rue", a raconté Pierre Giner, avant d'expliquer avoir "vraiment peur".

Le témoignage de Pierre Giner et d'autres habitants de Tokyo, sur Europe 1 :

"Ca ne s’arrête pas de trembler"

"On est plutôt habitué à avoir des secousses sismiques, on en a eu un il y a deux trois jours. En général cela dure une dizaine de secondes, on est relativement habitué, sauf que là... ça ne s'est pas arrêté de trembler", a témoigné, de son côté, sur Europe 1 un expatrié qui travaille à Tokyo.

Vous voyez par la fenêtre les immeubles d'en face se mettre à tanguer. Tout le monde se précipite dans les escaliers, les Japonais ont beau être discipliné en général dans ce genre de pratique, mais là c'était chacun pour soi", a constaté Alexandre Breton. Ce Français a vécu le séisme au 50e étage d'une tour et a dû fuir à pied par les escaliers.