Le Rwanda demande à Paris de "regarder la vérité en face"

  • A
  • A
Le Rwanda demande à Paris de "regarder la vérité en face"
Paul Kamage a accusé la France de participation au massacre de 1994.@ REUTERS/Pascal Lauener
Partagez sur :

20 ANS APRÈS - Kigali maintient ses accusations tout en déplorant la décision de Paris de ne pas assister aux commémorations du génocide. 

L'info. Kigali réitère ses critiques contre Paris. La ministre rwandaise des Affaires étrangères a estimé que la France doit "regarder la vérité en face" concernant son rôle dans le génocide de 1994 au Rwanda. La veille,  le quai d'Orsay avait décidé d'annuler la participation de la France, représentée par Christiane Taubira,  aux commémorations des 20 ans du génocide de 1994, qui a tué au moins  800 000 personnes, en majorité des tutsis.

Les accusations de Paul Kagame. Cette décision fait suite aux propos de Paul Kagame lors d'un entretien à l'hebdomadaire Jeune Afrique. Evoquant la question des responsabilités du génocide, le président rwandais a dénonce le "rôle direct de la Belgique et de la France dans la préparation politique du génocide et la participation de cette dernière à son exécution même". Paul Kagamé accuse les soldats français de l'opération militaro-humanitaire Turquoise, déployée en juin 1994, d'avoir été "complices certes" mais aussi "acteurs" des massacres.

Des propos martelés par la ministre rwandaise des Affaires étrangères, qui a estimé que Kigali ne pouvait oublier l'histoire pour s'entendre avec Paris. Des accusations démenties par l'ancien chef de la diplomatie française, Bernard Kouchner, artisan du rapprochement entre Paris et Kigali en 2010. "On peut accuser beaucoup la France sur les erreurs politiques qui ont été commises, sur la façon dont cela s'est déroulé, sûrement (...) mais "participation directe", ça je n'y crois pas", a poursuivi M. Kouchner, interrogé par RFI

sur-le-meme-sujet-sujet_scalewidth_460

RWANDA - La France n'ira pas aux commémorations

ACCUSATIONS - Kagamé accuse Paris de "participation" au génocide rwandais

ARMÉE - Rwanda : les "erreurs" de la France

REPORTAGE - Au Rwanda, le génocide divise les générations