Le retour perdant d'Anthony Weiner

  • A
  • A
Le retour perdant d'Anthony Weiner
@ REUTERS
Partagez sur :

Candidat à la mairie de New York, ce démocrate se retrouve dans un nouveau scandale sexuel.

Anthony Weiner serait-il en train de rater son come-back ? Ce candidat démocrate à la mairie de New York, qui avait démissionné du Congrès l'année dernière en raison d'un scandale sexuel, est actuellement empêtré… dans un nouveau scandale sexuel. Mardi, il a reconnu avoir envoyé des messages et des photos à caractère pornographique à une jeune femme de 22 ans, exactement la même "bourde" qui l'avait fait tomber en 2011.

> RÉCIT : Twitter a eu la peau de Weiner

Son pseudonyme : "Carlos Danger". Anthony Weiner, 48 ans, a organisé mardi une conférence de presse pendant laquelle il est apparu, l'air contrit, avec son épouse Huma. L'ancien élu a reconnu qu'il avait bien envoyé des photos et des messages licencieux à une jeune femme dont l'identité n'a pas été révélée. Le tout sous un pseudonyme - "Carlos Danger" – qui a fait les délices de la presse américaine. Le tabloïd New York Post s'est ainsi fait un plaisir de publier la photo, floutée, avec comme légende : "Dites bonjour au petit Carlos".

Weiner devant la presse (en anglais) :

Une bourde sur Twitter en 2011. Déjà, en 2011, il avait fini par démissionner du Congrès pour des faits similaires. A l'époque, Anthony Weiner avait envoyé par erreur une photo de son slip bombé, en gros plan. Sauf qu'au lieu d'arriver dans la boîte visée, celle d'une étudiante qui le suivait sur Twitter et qu'il n'avait jamais rencontrée, la photo s'était retrouvée exposée sur le réseau social.

> A LIRE AUSSI : Le faux pas d'un élu américain sur Twitter

En tête dans les sondages. Cette fois, Anthony Weiner peut compter sur le soutien de sa femme, totalement absente en 2011, note CNN. Devant la presse, Huma Abedin a assuré que son mari avait "fait de terribles erreurs avant sa démission du Congrès, mais aussi après", tout en martelant : "je l'aime, je lui ai pardonné, je crois en lui". D'après un sondage publié la semaine dernière, Anthony Weiner était en tête pour l'investiture démocrate dans la course à la mairie de New York, prévue en septembre. Mais ces nouvelles révélations peu glorieuses pourraient bien lui coûter son avance. Et donc sa place à l'hôtel de ville de New York, sur lequel les démocrates ont des chances de mettre la main.