Le renseignement US a un nouveau patron

  • A
  • A
Le renseignement US a un nouveau patron
@ REUTERS
Partagez sur :

Barack Obama a nommé un ancien général de l'armée de l'air pour reprendre en main ce secteur.

Après le départ de Dennis Blair, c’est donc James Clapper qui va occuper le poste de directeur du Renseignement américain (DNI). Cet ancien général de l'armée de l'air américain, spécialiste du renseignement, a été nommé samedi par le président Barack Obama.

Ancien général d'aviation, James Clapper a intégré le Pentagone sous l'administration Bush, appelé par le secrétaire à la Défense Robert Gates. Lorsque Gates a été reconduit à son poste par Obama, Clapper est resté à ses côtés. Il succède à Dennis Blair, qui a démissionné le mois dernier seize mois à peine après sa prise de fonction.

Reprendre en main toutes les agences

"Avec quatre décennies au service de l'Amérique, Jim est l'un de nos professionnels du renseignement les plus respectés et les plus expérimentés", a dit Barack Obama qui a par ailleurs exhorté le Sénat à ratifier rapidement cette décision.

Le principal défi de ce nouveau Monsieur Renseignement est d’assurer son influence sur les différentes agences du renseignement. Pour certains observateurs, les difficultés de son prédécesseur tenaient précisément à son manque de poids face à la CIA notamment.

Un manque de coordination

Le poste de Directeur national du renseignement (DNI) a été créé en 2004 par George Bush à la suite des attentats du 11 septembre 2001 qui avaient mis en évidence un défaut de coordination et de coopération entre les différentes agences américaines du renseignement.

L'attentat déjoué le 1er mai à Times Square, au coeur de New York, et la tentative mise en échec par des passagers à bord du vol Amsterdam-Detroit le jour de Noël ont relancé les interrogations sur l'efficacité des agences du renseignement.