Le Prix Nobel de la Paix attribué à l'Organisation pour l'interdiction des armes chimiques

  • A
  • A
Le Prix Nobel de la Paix attribué à l'Organisation pour l'interdiction des armes chimiques
@ Reuters
Partagez sur :

Le prix Nobel de la paix a été attribué vendredi à l'Organisation pour l'interdiction des armes chimiques (OIAC) chargée notamment de superviser le démantèlement de l'arsenal chimique syrien. L'annonce officielle a confirmé les informations de NRK, la chaîne norvégienne, généralement bien informée, publiées sur son site internet. Le travail de l'organisation de La Haye est sous les feux de l'actualité depuis qu'elle a été chargée par une résolution du Conseil de sécurité de l'Onu, le 28 septembre, de superviser le démantèlement d'ici au 30 juin 2014 de l'imposant arsenal chimique du régime du président syrien Bachar al-Assad.



LOIAC se retrouve depuis quelques mois au coeur de l'actualité et des enjeux diplomatiques mondiaux. Cela n'a pas toujours été le cas : entrée en fonction en 1997, l'OIAC a longtemps travaillé dans l'ombre, détruisant 57.000 tonnes d'armements chimiques, en Irak, Libye, Russie, aux Etats-Unis... Le travail de l'OIAC "a été le sujet d'années et d'années de patiente diplomatie", avait récemment assuré son porte-parole, Michael Luhan. "Notre persistance, sans fanfare : c'est un travail de destruction lent qui, espérons nous, sera plus apprécié avec le temps", avait-il ajouté.