Le prince William et sa femme Kate attendent un troisième enfant

  • A
  • A
Partagez sur :

L'heureuse nouvelle a été annoncée par Kensington Palace lundi matin.

Kensington Palace a annoncé l'événement qui devrait enthousiasmer le royaume britannique dans un communiqué lundi matin : le prince William et son épouse Kate attendent leur troisième enfant.

La reine "ravie". "Le duc et la duchesse de Cambrige sont très heureux d'annoncer que la duchesse de Cambridge attend leur troisième enfant", écrit le palais. La reine Elizabeth II, grand-mère de William, et les membres des deux familles sont "ravis", a-t-il ajouté. 



La Duchesse souffre encore de graves nausées. Comme pour ses deux grossesses précédentes, la princesse de 35 ans souffre d'hyperémèse, qui désigne dans le vocabulaire médical une forme sévère de vomissements et nausées, précise-t-il. Son état de santé, qui nécessite des soins au palais de Kensington où elle réside, l'a contrainte à annuler une visite programmée lundi dans un centre familial à Londres où elle devait s'entretenir au sujet de santé mentale périnatale.

Le prince Harry, qui sera rétrogradé à la sixième place dans l'ordre de succession au trône après la naissance, a assuré être très heureux pour son frère et sa belle-soeur. "C'est fantastique. (...) Je ne les ai pas vus depuis un moment mais je crois qu'elle [Kate, ndlr] va bien", a-t-il répondu aux journalistes, lors d'un déplacement à Manchester.



Cette annonce intervient alors que George fera jeudi son entrée en maternelle à l'école St Thomas's Battersea, à Londres. Ses parents viennent de s'installer dans la capitale britannique pour permettre à William, 35 ans, de se consacrer pleinement à son rôle de prince et seconder davantage sa grand-mère, qui a fait part de sa volonté de lever le pied sur certains engagements. Le couple princier résidait jusqu'ici dans sa demeure d'Anmer Hall, dans le Norfolk, un cadeau d'Elisabeth II.

Les parieurs déjà au taquet. La nouvelle de cette troisième grossesse a été saisie au bond par les bookmakers britanniques, qui ont déjà ouvert les paris sur le prénom du futur bébé. Alice a la cote si c'est une fille, Arthur si c'est un garçon, a indiqué le groupe de paris Paddy Power dans un communiqué.