Le prince William et Kate Middleton au stade de France pour France-Pays de Galles

  • A
  • A
Le prince William et Kate Middleton au stade de France pour France-Pays de Galles
@ Stefan Rousseau / POOL / AFP
Partagez sur :

Le prince et son épouse rencontreront à cette occasion le président François Hollande.

Le prince William et son épouse Kate effectuent une visite officielle à Paris vendredi et samedi, à quelques mois du vingtième anniversaire de la disparition de la princesse Diana, décédée lors d'un accident de voiture dans la capitale française. William, deuxième dans l'ordre de succession à la couronne britannique, et son épouse, rencontreront à cette occasion le président François Hollande.

Une halte au stade de France. Le couple princier lancera une initiative franco-britannique, intitulée "Les voisins" et destinée à renforcer les relations entre les deux pays, à l'heure où les Britanniques s'apprêtent à déclencher le processus de leur retrait de l'Union européenne. Après un dîner officiel vendredi à la résidence de l'ambassadeur britannique, il se rendra samedi au Stade de France pour assister au match de rugby entre la France et le pays de Galles, en clôture du Tournoi des Six nations.

Le prince William y représentera pour la première fois officiellement l'Union du rugby galloise, dont il est récemment devenu le parrain en remplacement de sa grand-mère, la reine Elisabeth II.

Une statue de Lady Diana dans les jardins du palais de Kensington. La visite ne prévoit en revanche aucune commémoration officielle du décès de Lady Diana, disparue à Paris le 31 août 1997. Mais le souvenir de la princesse planera certainement sur le voyage. Ses deux fils ont annoncé en début d'année leur projet d'ériger une statue de leur mère dans les jardins publics du palais de Kensington, à Londres, où la princesse de Galles vivait. "Vingt années ont passé depuis le décès de notre mère, et le temps est venu de faire reconnaître, avec une statue permanente, l'influence positive qu'elle a eue au Royaume-Uni et dans le monde", avaient expliqué les deux princes.