Le prince William assure qu'il "prend au sérieux" ses obligations royales

  • A
  • A
Partagez sur :

Le prince William a accordé une rare interview à la BBC dans laquelle il affirme prendre ses responsabilités "très au sérieux".

Le prince William, second dans l'ordre de succession au trône britannique, a assuré qu'il "prenait au sérieux" ses obligations royales même si elles pouvaient "être considérablement pesantes", dans une rare interview à la BBC diffusée mercredi.

Le prince reste prudent. "Je prends ma mission très au sérieux. Je prends mes responsabilités très au sérieux", a-t-il dit à la BBC, rejetant des accusations de la presse britannique qui estime qu'il rechigne à assumer son rôle d'héritier. "Mais il s'agit de trouver votre propre manière de faire au bon moment et si vous n'y prenez pas garde, la mission peut être considérablement pesante à un très jeune âge et je pense que vous devez vous accoutumer à la fonction", a-t-il déclaré à la veille du 90e anniversaire de sa grand-mère, la reine Elizabeth II.

Elisabeth II, un "modèle". Le prince William a assuré que la reine était "un véritable modèle de ce qu'un bon monarque peut être". Il y a quelques semaines, des photos officielles le montrant jouant dans la neige avec son épouse Kate et posant avec leurs deux enfants, George et Charlotte, quelque part dans les Alpes françaises, avaient suscité des critiques des médias. "Will le paresseux emmène sa famille skier", avait ainsi titré en Une le tabloïd Sun, notant qu'il n'avait assuré que 122 engagements officiels en 2015 contre 341 pour la reine.

Critiqué par la presse. "Je vais subir beaucoup de critiques au cours de ma vie. Ce n'est pas quelque chose que j'ignore complètement mais ce n'est pas quelque chose que je prends vraiment à cœur", a-t-il dit mercredi. La reine règne depuis plus de 63 ans et ne montre aucun signe de vouloir se retirer même si elle a, ces dernières années, délégué à son fils Charles ou à ses petits-fils William et Harry certains engagement, notamment les voyages lointains à l'étranger. Le prince William est quant à lui le premier membre de la famille royale susceptible d'accéder au trône qui exerce un travail dans la vie civile en tant que pilote d'hélicoptère-ambulance.

Mais le Daily Mail a rapporté qu'il ne travaillait que 80 heures par mois, le Sun citant une source affirmant qu'il n'était "presque jamais à son poste".