Le président polonais est mort dans un crash

  • A
  • A
Le président polonais est mort dans un crash
@ REUTERS
Partagez sur :

L'avion qui transportait Lech Kaczynski s'est écrasé samedi en Russie. Il y a 96 morts.

Un avion Tupolev 154 dans lequel se trouvait le président polonais Lech Kaczynski s'est écrasé samedi à l'approche de l'aéroport de Smolensk en Russie. Outre Lech Kaczynski, l'appareil transportait son épouse, le vice-ministre des Affaires étrangères Andrzej Kremer et le gouverneur de la banque centrale polonaise.

Pas de survivants

Aucun passager n'a survécu à l'accident. 96 personnes, dont 88 membres de la délégation polonaise se trouvaient à bord de l'avion, selon le bilan rectifié du ministère russe des Situations d'urgence.

Samedi soir, Jaroslaw Kaczynski a identifié le corps Lech Kaczynski, son frère jumeau, a annoncé l'agence russe RIA Novosti.

Avion président polonais 630x420

© REUTERS

Fort brouillard

L'avion est tombé à 10h50 locales (06h50 GMT) près de la piste d'atterrissage, à l'extrémité de la ville de Petchersk, située à quelques kilomètres de Smolensk. "L'avion a accroché des arbres, il s'est écrasé et a pris feu", a déclaré un responsable polonais à la chaîne de télévision privée polonaise TVN24.

La télévision russe a diffusé en direct les images des débris de l'avion, éparpillés dans une forêt et dont certaines parties étaient toujours en feu.

Sur ces images, on peut voir des secouristes russes et des pompiers avec des pompes à incendie, versant de l'eau sur des éléments de l'avion en feu.

Une erreur de pilotage ?

Selon le commandant-adjoint de l'état-major des forces aériennes russes, les pilotes de l'avion polonais auraient ignoré les instructions des aiguilleurs du ciel russes. Selon l'agence Interfax, ces derniers proposaient à l'équipage polonais d'atterrir à Minsk ou à Moscou en raison du brouillard, mais le pilote a décliné l'offre et tenté d'atterrir plusieurs fois près de Smolensk, comme prévu. L'avion s'est écrasé lors de la quatrième tentative d'atterrissage.

Les deux boîtes noires de l'avion ont été retrouvées sur les lieux de la catastrophe, a indiqué une source de l'administration régionale. Elles devraient permettre de déterminer les circonstances exactes de l'accident.

Election anticipée

Le président polonais, son épouse et nombre d'autres hauts responsables polonais, se rendaient à Katyn, près de Smolensk, pour se recueillir sur les tombes d'officiers polonais exécutés il y a 70 ans par la police stalinienne. Agé de 60 ans, il était le président de la République de la Pologne depuis 2005.

A Varsovie, le gouvernement, qui doit se réunir samedi en urgence, a annoncé la tenue d'une élection présidentielle anticipée. La date du scrutin, qui doit avoir lieu dans les deux mois, sera fixée dans les deux semaines.