Le pape s'en prend à la "société virtuelle"

  • A
  • A
Le pape s'en prend à la "société virtuelle"
Le pape n'a pas hésité à parler de "mutation anthropologique" chez les jeunes.@ REUTERS
Partagez sur :

Benoît XVI n'a pas hésité à dénoncer une "mutation anthropologique" chez les jeunes.

Il a pourtant son propre compte sur Twitter. Le pape Benoît XVI s'est lancé dimanche dans une diatribe contre les nouvelles technologies, n'hésitant pas à parler de "mutation anthropologique" chez les "jeunes et dans les milieux urbains les plus développés". Le souverain pontife, qui s'exprimait en Calabre dans un monastère de l'ordre des Chartreux, au sein duquel les moines font vœu de silence, a critiqué le bruit du monde moderne.

"Certaines personnes ne sont plus capables de rester longtemps en silence et dans la solitude", a-t-il déploré. Et le développement des médias a, selon lui, apporté avec lui "la virtualité qui risque de prendre le dessus sur la réalité". Car les personnes sont "immergées dans une dimension virtuelle, à cause des messages audiovisuels qui accompagnent leur vie du matin au soir".

Un climat qui n'est "pas salubre"

"Les plus jeunes semblent vouloir remplir de musique et d'images chaque moment vide", a-t-il dit. Une façon pour lui de montrer, par opposition, la richesse du silence monastique.

Le pape a également dénoncé, de manière plus générale, "le climat que l'on respire dans nos société", qui n'est "pas salubre". "Il est pollué par une mentalité qui n'est pas chrétienne, qui n'est pas non plus humaine parce qu'elle est dominée par les intérêts économiques".

Et dans cette région du sud de l'Italie noyautée par la très puissante N'drangheta, la mafia locale, Benoît XVI a en outre appelé à promouvoir le "bien commun" et non les "intérêts particuliers" face à cette "criminalité souvent atroce".