Le pape Jean Paul II bientôt canonisé

  • A
  • A
Le pape Jean Paul II bientôt canonisé
@ Reuters
Partagez sur :

Le pape François a décidé de convoquer un consistoire sur la canonisation de ses deux prédécesseurs.

L’INFO. Lors des funérailles de Jean Paul II le 8 avril 2005, la foule massée place Saint-Pierre à Rome avait crié "Santo Subito !" - "Saint tout de suite !". Leur vœu va être exaucé. Le pape François a décidé de convoquer un consistoire sur la canonisation prochaine de deux de ses prédécesseurs Jean Paul II et Jean XXIII, a annoncé vendredi le Vatican. La date de la canonisation de ces deux pontifes, Jean XXIII (pape de 1958 à 1963) et Jean Paul II (de 1978 à 2005), n'est pas encore connue. Elle pourrait avoir lieu "d'ici la fin de l'année", a affirmé le porte-parole du Vatican, le père Federico Lombardi.

"Le souverain pontife a approuvé (...) la canonisation du bienheureux Jean XXII et décidé de convoquer un consistoire concernant aussi la canonisation du bienheureux Jean Paul II", a par ailleurs indiqué le Vatican dans son communiqué officiel.

> A lire : ZOOM :Un évêque, un espion et un trader arrêtés

jean paul 2 930.310

© Reuters

Comment devient-on saint ? Une personne ne peut être canonisée - proclamée "sainte" par l'Eglise - que si deux miracles au moins lui sont attribués. Traditionnellement, le processus de canonisation ne pouvait débuter moins de cinq ans après de décès de la personne concernée mais le successeur de Jean Paul II, Benoît XVI, avait accepté de modifier cette règle et d'accélérer les choses.

pape colombe 930

© Reuters

En décembre ? Depuis plusieurs semaines, les indices se multipliaient quant à cette canonisation. La Congrégation pour la cause des saints a attribué mardi un second miracle au pape Jean Paul II, décédé en avril 2005, rapportait en début de semaine la presse italienne. Le pape a rencontré le cardinal Angelo Amato, chef de la Congrégation pour la Cause des Saints, et a donné son aval formel à un deuxième miracle attribué à Jean Paul II.

La cérémonie de canonisation du pape polonais pourrait se tenir dès décembre prochain, selon l'agence de presse Ansa. La reconnaissance du second miracle attribué à Jean Paul II doit être maintenant confirmée par le pape François.

> A lire : ZOOM : Le pape veut faire le ménage

Une Costa Ricienne guérit. La Congrégation pour la cause des saints, qui rassemble des cardinaux et des évêques, a jugé que l'intercession de Jean Paul II était à l'origine de la guérison le 1er mai 2011, cinq ans et sept mois après la mort du pape, d'une Costa Ricienne atteinte d'une maladie incurable. Le premier miracle attribué à Jean Paul II était la guérison d'une religieuse française, Marie Simon-Pierre Normand, atteinte de la maladie de Parkinson. Ce premier miracle a valu au défunt pape d'être béatifié - déclaré "bienheureux" - le 1er mai 2011.

pape jean XXIII

© Reuters

Jean XXIII, "un cas bien spécifique". Jean XXIII (1958-1963), surnommé le "bon pape" va accéder à la sainteté sans deuxième miracle, une décision qui est du ressort du pape mais considérée plutôt rare. "Nous connaissons tous les vertus et la personnalité du pape Roncalli, il n'y a pas besoin d'expliquer les motifs de la décision sur sa sainteté", a souligné le père Lombardi, devant la presse. Selon lui, toutefois, il s'agit d'un "cas bien spécifique" qui a aussi le mérite de "coïncider avec le 50e anniversaire du Concile Vatican II". Connu pour son attitude pastorale et son ton bienveillant à l'adresse des foules, Jean XXIII fut celui qui convoqua le Concile. On le compare souvent à l'actuel pape argentin, déjà très populaire pour sa simplicité et sa bonhomie.