Le pape célèbre sa première messe à Jérusalem

  • A
  • A
Le pape célèbre sa première messe à Jérusalem
Partagez sur :

Le pape Benoît XVI a affirmé qu'il n'y avait pas de place pour la "violence" et la "vengeance" à Jérusalem, en célébrant mardi sa première messe dans la Ville sainte devant des milliers de fidèles. Il avait auparavant visité des lieux saints musulmans et juifs.

Moment historique pour Benoît XVI mardi à Jérusalem. Le pape a célébré sa première messe dans la Ville sainte. "Il ne devrait pas y avoir de place, à l'intérieur de ces murs, pour la violence, l'étroitesse d'esprit, l'oppression et la vengeance", a déclaré le souverain pontife dans son homélie devant quelque 5.000 personnes, au 5e jour de son premier pèlerinage en Terre sainte entamé en Jordanie le 8 mai. La messe était célébrée dans la vallée de Josaphat, au pied du Mont des Oliviers et de l'église de Gethsémani, où une tradition chrétienne situe le Jugement dernier.

Benoît XVI a appelé juifs, chrétiens et musulmans à "être les premiers à promouvoir cette culture de réconciliation et de paix, sans se laisser décourager par la pénible lenteur des progrès ni par le lourd fardeau des souvenirs du passé". Il a évoqué "les difficultés, les frustrations, les épreuves et les souffrances" des chrétiens de Terre sainte, dont bon nombre ont décidé d'émigrer en raison des conflits politiques et religieux au Proche-Orient.

Avant la messe, Benoît XVI s'est rendu sur l'esplanade des Mosquées, le troisième lieu saint de l'islam dans le secteur oriental de Jérusalem annexé par Israël en 1967, devenant le premier pape à pénétrer dans la mosquée du Dôme du Rocher où il a été accueilli par le mufti de Jérusalem, Mohammed Hussein.

>> Benoît XVI sur les lieux saints de Jérusalem