Le nord-est des Etats-Unis se prépare à vivre une violente tempête de neige

  • A
  • A
Le nord-est des Etats-Unis se prépare à vivre une violente tempête de neige
L'eau de cette fontaine new-yorkaise était déjà gelée lundi.@ TIMOTHY A. CLARY / AFP
Partagez sur :

Le nord-est des Etats-Unis et notamment la ville de New York s'organisaient lundi quelques heures avant l'arrivée de la plus grosse tempête de neige de la saison.

Après un hiver inhabituellement clément, la ville de New York et le nord-est des Etats-Unis se préparaient lundi à affronter la plus grosse tempête de neige de la saison, paralysant écoles et transports. Baptisé "Stella" par le National Weather Service, le blizzard devrait se traduire par des rafales pouvant atteindre 90 km/h mardi, augmentant la sensation de froid et le manque de visibilité. La neige devrait commencer à tomber à partir de minuit (6h du matin mardi, heure française) et s'intensifier à l'aube et jusqu'à la mi-journée, formant des couches de 5 à 10 cm par heure, pour atteindre entre 30 et 60 cm au total.



Des milliers de vols annulés. Les régions les plus menacées par le blizzard sont les régions de New York, du New Jersey, de Philadelphie et du sud du Connecticut, où vivent quelque 19 millions de personnes. Mais des chutes de neige étaient attendues depuis la Caroline du Nord jusqu'à l'État septentrional du Maine, en passant par Washington. Des milliers de vols ont déjà été annulés pour les prochaines 24 heures, dont plus de 2.300 à destination ou au départ des seuls aéroports de New York, JF Kennedy, La Guardia et Newark, selon le service FlightAware qui recense retards et annulations.  



New York s'annonce paralysée. Une alerte aux inondations a également été diffusée le long des côtes. Et des pannes de courant n'étaient pas exclues. La ville de New York, poumon économique des États-Unis, et ses 8,5 millions d'habitants s'annonçait quasi-paralysée. Le maire Bill de Blasio a annoncé la fermeture de toutes les écoles et le déploiement de 1.600 chasse-neige et 689 engins de salage. "Il pourrait y avoir jusqu'à 60 cm de neige (en une journée, ndlr), ce qui en ferait l'une des plus grosses tempêtes de l'histoire récente", a-t-il déclaré. Dans tous les États concernés par la tempête, les habitants avaient pour consigne de rester chez eux et d'éviter tout déplacement inutile, surtout en voiture. 







Quasi-état d'urgence. Le gouverneur de l'État de New York, Mario Cuomo, a déclaré préventivement l'état d'urgence à compter de minuit, enjoignant les fonctionnaires des services non indispensables à rester chez eux. Certains habitants commençaient par ailleurs à faire des provisions pour ne pas avoir à sortir mardi. Mario Cuomo recommandait également à tous de faire des réserves, et de se munir notamment d'"une semaine de stocks de médicaments essentiels et nécessaires pour bébés". Bien que la journée de lundi soit ensoleillée, les températures étaient déjà, à environ -4°C, très inférieures aux moyennes saisonnières. Le mercure devrait tomber à -7 degrés mardi soir.