Le nombre de touristes en chute de près de 30% en Turquie

  • A
  • A
Le nombre de touristes en chute de près de 30% en Turquie
La Turquie et sa capitale Istanbul attire de moins en moins de touristes en raison de leur insécurité.@ AFP
Partagez sur :

La multiplication des attentats et la proximité géographique avec la Syrie inquiètent les visiteurs qui évitent désormais de se rendre en Turquie.

Le nombre d'étrangers qui sont arrivés au mois d'avril en Turquie a chuté de près de 30% par rapport à la même période l'année précédente, a indiqué le ministère du Tourisme, ce chiffre reflétant l'inquiétude des touristes face à la situation sécuritaire.

Les Russes tournent le dos à la Turquie. Un peu plus de 1,75 million d'étrangers sont entrés en Turquie au mois d'avril, soit une baisse de 28,07% par rapport à avril 2015, selon les chiffres du ministère publiés vendredi. Le nombre de visiteurs russes, parmi les plus nombreux en Turquie, s'est effondré de 79,3%. Ankara et Moscou traversent une grave crise diplomatique depuis que l'armée turque a abattu en novembre dernier un bombardier russe au-dessus de la frontière syrienne, un incident après lequel le Kremlin avait appelé ses ressortissants à éviter la Turquie.

Les Européens beaucoup moins nombreux. Le tourisme, secteur clé de l'économie turque, est surtout plombé par les nombreux attentats, attribués aux djihadistes du groupe Etat islamique ou liés au conflit kurde, qui ont frappé le pays ces derniers mois, faisant des dizaines de morts à Ankara et Istanbul. La dégradation de la situation sécuritaire en Turquie a ainsi tenu éloignés nombre d'Européens : le nombre de visiteurs allemands, le premier contingent en Turquie, a baissé de 35%. Baisse notable également pour les Français (38%) et les Britanniques (24%).

La dégringolade du mois d'avril est de loin la plus forte cette année et renforce l'inquiétude des acteurs du secteur touristique, qui a généré plus de 28 milliards d'euros de revenus en 2015. Le gouvernement turc a annoncé un plan d'aide de plusieurs millions d'euros pour soutenir l'activité.