Le Nobel au père des bébés-éprouvettes

  • A
  • A
Le Nobel au père des bébés-éprouvettes
@ MAXPPP
Partagez sur :

Robert Edwards s’est vu décerner le célèbre prix dans la catégorie Médecine.

Robert Edwards a reçu, lundi, le prix Nobel de Médecine 2010, a annoncé lundi à Stockholm le comité Nobel. Ce Britannique de 85 ans est considéré comme le père de la fécondation in vitro.

Le premier "bébé-éprouvette"

Robert Edwards a été récompensé "pour le développement du traitement de la fécondation humaine in vitro. Ses découvertes ont rendu possible le traitement de la stérilité qui affecte une large proportion de l'humanité et plus de 10% des couples dans le monde", salue le comité dans un communiqué.

Il est à l'origine de la naissance du premier "bébé-éprouvette", Louise Joy Brown, en 1978. Près de 4 millions de personnes sont nées depuis grâce à la fécondation in vitro.

Les parents de Louise racontent cette incroyable aventure :





Il a été "traité de fou"

La lauréat, trop fatigué pour commenter son prix, selon l'Institut Karolinska, avait déclaré il y a quelques années, avoir été "traité de fou". "Personne ne voulait prendre des risques éthiques. Ils m'ont dit que les enfants ne seraient pas normaux", avait-il déclaré à l'agence suédoise TT.

"A mon avis, ce Nobel est largement mérité. Je suis surpris qu'il arrive si tard", a déclaré à le professeur Martin Johnson, de l'Université de Cambridge, qui a travaillé avec le professeur Edwards dans les années 1960 et juge son ancien mentor "extraordinaire, toujours optimiste". "Il a persisté malgré des années de dénigrement, il a amené l'obstétrique et la gynécologie à l'âge moderne", a-t-il affirmé.

"Un de nos meilleurs scientifiques"

Trentième Britannique à recevoir un Nobel de Médecine, le professeur Edwards est né en 1925 à Manchester. Après avoir effectué son service militaire durant la Seconde guerre mondiale, il étudie la biologie à l'Université de Galles, à Bangor, puis à l'Université d'Edimbourg, en Ecosse, où il obtient son professorat en 1955 avec une thèse sur le développement embryonnaire chez les souris.

Puis à Cambridge, il a fondé avec le professeur Steptoe le premier centre mondial de fécondation in vitro, le Bourn Hall Clinic, et il est aujourd'hui professeur émérite à l'Université de Cambridge. "Bob Edwards est l'un de nos meilleurs scientifiques. Son travail (...) a conduit à une percée qui a enrichi la vie de millions de personnes dans le monde entier", a déclaré le directeur de la Bourn Hall Clinic, Mike McNamee. "Je suis ravi que mon grand mentor, collègue et ami, ait été distingué de cette façon", ajoute-t-il.

La saison des Nobel s'est ouverte lundi à Stockholm avec l'attribution du prix de Médecine, suivront la Physique mardi, la Chimie mercredi, la Littérature jeudi, la Paix vendredi et l'Economie le 11 octobre.