Le mystérieux bleu de Poutine

  • A
  • A
Le mystérieux bleu de Poutine
@ MAXPPP
Partagez sur :

Le Premier ministre russe a-t-il reçu un mauvais coup ou réalisé un lifting ? Le Kremlin dément.

Le Premier ministre, Vladimir Poutine s'est-il blessé en faisant du judo ou l'homme fort de la Russie a-t-il subi un lifting ? Les presses russe et ukrainienne se laissaient aller à toutes les spéculations jeudi après la visite à Kiev du Premier ministre russe, le visage orné d'un bleu sous l'oeil droit.

Du maquillage pour camoufler

Au cours de sa visite mercredi, Vladimir Poutine avait le visage très maquillé pour cacher, semble-t-il, cette ecchymose, selon des journalistes présents sur place. "Il avait une enflure très visible au visage. Elle était mal cachée par le maquillage", selon la chaîne de télévision ukrainienne TCH.

"Les journalistes ukrainiens, russes et occidentaux (...) ne parlaient que d'une chose : comment le Premier ministre a-t-il pu avoir un bleu sous l'œil ?", écrit Andreï Kolesnikov, le journaliste vedette du quotidien russe Kommersant, qui suit tous les déplacements du chef du gouvernement. Curieusement, une conférence de presse de Vladimir Poutine avec son homologue ukrainien, Mykola Azarov a été annulée, de même qu'un dîner.

De spéculation en spéculation

"Cela est-il arrivé lors d'un entraînement (sportif) ?", se demande Andreï Kolesnikov, relevant que "tout le monde sans exception a vu (le bleu), bien qu'il était soigneusement caché". Vladimir Poutine est arrivé à Kiev "de mauvaise humeur" et avec "quelque chose qui ressemble à un gros bleu sous la pommette gauche", renchérit TCH.

"Poutine aurait-il subi un lifting?", interroge de son côté l'hebdomadaire ukrainien Levy Bereg. Et d'ajouter : l'enflure du Premier ministre pourrait aussi provenir d'une dent arrachée "ou peut-être lors d'une malencontreuse séance de judo".

Ce n'était rien !

Mais le Kremlin dément. Jeudi soir, le porte-parole du Premier ministre a assuré que ce semblant de bleu au visage de Vladimir Poutine n'en était pas un. "La lumière était juste mauvaise. Le Premier ministre était très fatigué", a-t-il affirmé.