Le Mistral à quai en Tunisie

  • A
  • A
Le Mistral à quai en Tunisie
Les 900 réfugiés égyptiens sont reparts par avion avant l'arrivée du Mistral@ Europe 1
Partagez sur :

Le bâtiment français a déchargé lundi 130 tonnes de fret humanitaire. Il repartira sans réfugiés.

Le Mistral est arrivé lundi matin dans le port de Zarzis en Tunisie. Le porte-hélicoptères français avait quitté samedi après-midi le port de Toulon à destination de la Tunisie afin de rapatrier vers le port d'Alexandrie 900 Egyptiens qui avaient fui les troubles en Libye. Il devait également décharger du fret humanitaire.

Mais le pont aérien mis en place par la France et d'autres pays a en fait fonctionné à plein régime à l'aéroport de Djerba et s'est finalement charger de tous les réfugiés. Le Mistral repartira donc sans réfugiés à son bord.

130 tonnes de fret humanitaire

Pour autant, le lieutenant de vaisseau Thierry Delorme refuse de parler d'échec. "Du fret humanitaire dans la région sera toujours le bienvenu. Ces denrées, médicaments et couvertures peuvent contribuer à sauver des vies", souligne-t-il au micro d'Europe 1. En tout, 130 tonnes de fret ont été déchargées à destination des camps de réfugiés qui se trouvent à la frontière libyenne. Réceptionné par le Haut-Commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR) et la Croix Rouge, ce matériel comprend aussi des lits de camps et des vêtements.

Le Mistral avait participé en 2006 à l'évacuation massive de ressortissants étrangers du Liban, lors du conflit israélo-libanais. A présent, cet imposant bâtiment de 200 mètres de long, stationné dans le port tunisien, attend les instructions pour la suite des opérations. Il pourrait rentrer vers Toulon ou avoir un nouvel ordre de mission.