Le Mexique secoué par deux tempêtes tropicales

  • A
  • A
Le Mexique secoué par deux tempêtes tropicales
@ REUTERS
Partagez sur :

Après un premier passage, Manuel, qui s'est transformé en ouragan, se rapproche à nouveau des côtes.

L'info. Pluies torrentielles, inondations, glissements de terrains, routes et ponts noyés... Le Mexique est pris au piège depuis plusieurs jours entre deux tempêtes tropicales, Manuel sur la côte Pacifique et Ingrid dans le golfe du Mexique, qui ont déjà fait au moins 80 morts et de nombreux dégâts. Et une troisième dépression pourrait bientôt frapper les côtes du Yucatan.

Ouragan. Manuel a d'abord frappé le sud du pays le week-end dernier. Puis en repassant en mer, la tempête tropicale a repris des forces et s'est transformée en ouragan dans la nuit de mercredi à jeudi. C'est l'Etat du Guerrero, dont la capitale est la ville très touristique d'Acapulco, qui a été le plus touché par Manuel en début de semaine.

mexique-manuel-reuters

Acapulco coupé du reste du pays. Le passage de Manuel a ainsi totalement isolé Acapulco. Inondé, l'aéroport de la ville est hors service et plus de 40.000 touristes sont restés bloqués sur place. Environ 5.000 d'entre eux ont pu quitter la ville grâce à un pont aérien, commercial et militaire, organisé par les autorités mardi. Les avions arrivent chargés de vivres et repartent remplis de passagers.

mexique-aeroport-inonde-reu

Des pillages. Les voies terrestres de sortie devraient néanmoins rester bloquées au moins jusqu'à vendredi. Profitant de ce chaos, des milliers de personnes ont pillé mardi un centre commercial inondé, en ressortant avec de la nourriture, mais aussi des téléviseurs ou des réfrigérateurs.

Des fonds débloqués. A Mexico, le ministère des Finances a dit avoir débloqué 12 milliards de pesos (685 millions d'euros) pour faire face à la catastrophe. Le président mexicain, Henrique Pena Nieto, qui devait survoler les zones sinistrés dans la journée, a promis que les dégâts seraient réparés rapidement.