Des crues meurtrières frappent le Maroc

  • A
  • A
Des crues meurtrières frappent le Maroc
@ CAPTURE D'ECRAN YOUTUBE
Partagez sur :

VIDÉO - Au moins 32 personnes ont perdu la vie dans des intempéries qui ont frappé le sud du Maroc ces derniers jours.

C'est aux portes du Sahara que se sont produites ces intempéries "exceptionnelles". Au moins 32 personnes ont été tuées ces derniers jours dans le sud du Maroc, pour la plupart emportées par des oueds, des rivières, en crue. Alors que L'alerte météo a pris fin à midi, six personnes étaient en outre toujours portées disparues lundi après-midi.

Le secteur de Guelmim très touché. Ces inondations ont touché de larges secteurs du sud marocain, au pied des massifs de l'Atlas, dont certains sommets culminent à plus de 4.000 m. 

Les images sont impressionnantes :

C'est le secteur de Guelmim, aux portes du Sahara, qui est le plus touché avec au moins 24 morts. Six personnes, dont une fillette de neuf ans, ont notamment été emportées par les eaux en furie de l'oued Tamsourt. 

Les inondations dans le secteur de Guelmim :



Les eaux sont aussi montées dans la zone plus touristique de Ouarzazate et, à un degré moindre, à Marrakech. Dimanche soir, deux vols ont été affrétés spécialement pour évacuer environ 200 touristes, dont une moitié de Français. 

Des intempéries "exceptionnelles". Il n'est pas rare que le Maroc soit balayé par des intempéries, mais celles-ci ont été qualifié "d'exceptionnelles". Sur certains massifs, les cumuls de précipitations ont même atteint 250 mm, l'eau dévalant ensuite les pentes jusqu'aux plaines semi-désertiques, où les cumuls ont été moins importants.